Microsoft se renforce dans le Cloud avec le lancement de la plateforme Windows Azure

Microsoft annonce sa stratégie et sa feuille de route pour que les développeurs puissent porter, améliorer et transformer leurs applications pour le Cloud

Los Angeles, Californie – 17 novembre 2009 – Aujourd’hui, lors de la Professional Developers Conference 2009, Microsoft a annoncé la disponibilité de la plateforme Windows Azure.  Dans son discours d’ouverture, Ray Ozzie, Architecte logiciel en chef de Microsoft, a décrit Windows Azure et SQL Azure comme les éléments fondamentaux de la stratégie Cloud de Microsoft. Microsoft a aussi annoncé un ensemble de nouvelles fonctionnalités sur Windows Azure et Windows Server, et des offres commerciales qui facilitent pour les développeurs la construction d’activités rentables à partir de leurs solutions Microsoft.

« Les clients souhaitent avoir le choix et la flexibilité dans leur façon de développer et de déployer des applications » a constaté M. Ozzie. « Nous entrons dans une nouvelle ère de solutions auxquelles les utilisateurs accèdent déjà via leurs PC, leurs téléphones portables et le Web, ces solutions provenant de centres de données que nous désignons par les termes ‘clouds privés’ et ‘clouds publics’.  Conçus spécialement pour répondre à cette attente, les plateformes Windows Azure et SQL Azure apporteront aux développeurs ce dont ils ont besoin pour bâtir de grandes applications et des activités profitables. »

Dans son discours, M. Ozzie a décrit la vision de Microsoft comme « trois écrans et un nuage », qui permet d’interconnecter les logiciels sur les PC, les téléphones et les téléviseurs, et des services Cloud.  Soulignant l’évolution de l’informatique vers une approche hybride de services en ligne et de services sur site, M. Ozzie a décrit le modèle de programmation pour une nouvelle génération d’applications destinées aux entreprises comme au grand public, modèle reposant sur les nouvelles technologies et les nouveaux outils proposés par Microsoft.  Il a aussi montré l’engagement des partenaires et des clients envers la plateforme de développement Microsoft, avec Seesmic, WordPress et Cheezburger Network.

Services d’informations et commerciaux pour les développeurs et les partenaires

M. Ozzie a aussi dévoilé Microsoft PinPoint, une place de marché en ligne pour les partenaires Microsoft leur permettant de proposer et de vendre leurs applications.  Via PinPoint, Microsoft introduit un nouveau service d’information et d’orchestration de données, nom de code « Dallas », entièrement construit sur la plateforme Windows Azure et SQL Azure, qui permet aux développeurs et aux utilisateurs d’accéder à des données de référence et à du contenu depuis n’importe quelle plateforme. Les données actuellement disponibles dans le cadre de « Dallas » peuvent être gratuites ou payantes et incluent celles d’Associated Press, Citysearch, DATA.gov, ESRI, First American Corp., infoUSA.com Inc., NASA, National Geographic TOPO!, NAVTEQ, RiskMetrics Group, l’Organisation des Nations Unies, WaveMarket Inc., Weather Central Inc, et d’autres encore. Inauguré aujourd’hui, « Dallas » est actuellement disponible en version CTP limitée (Community Technology Preview).

Plateforme de nouvelle génération

Bob Muglia, Président de Server and Tools Business chez Microsoft, a détaillé la stratégie et la feuille de route de Microsoft pour étendre la plateforme de développement Windows dans le Cloud, le modèle applicatif de nouvelle génération selon Bob Muglia.

« Microsoft assure la convergence vers une plateforme de développement commune pour les serveurs et les services », confirme Bob Muglia. « Au travers de cette convergence, Microsoft permet aux développeurs de continuer d’utiliser les technologies et les outils familiers comme Visual Studio et .NET Framework, ainsi que des outils tiers comme Eclipse, pour créer et rentabiliser leurs applications aussi bien sur des serveurs que sous la forme de services dans le Cloud. » 

Bob Muglia a décrit les principaux investissements qui permettront aux développeurs de faire migrer leurs applications vers des clouds privés, de l’hébergement et des clouds publics, de les améliorer avec des services additionnels, et de les transformer pour exploiter tous les avantages spécifiques au Cloud Computing.

« Kelley Blue Book fournit un environnement flexible et fiable à ses clients pour leur permettre d’étudier toutes les options avant qu’ils achètent un véhicule », a déclaré Justin Yaros, vice-président  Product Design and Development et directeur technique de Kelley Blue Book. « Avec la plateforme Windows Azure, nous fournissons un environnement idéal pour rechercher un véhicule ; nos informations sont à jour en permanence et nos clients peuvent prendre leurs décisions en parfaite connaissance de cause, qu’ils soient 10 ou 10 000 sur le site au même moment. »

Dans le cadre de ces investissements importants, Microsoft propose Windows Server AppFabric Beta 1, un ensemble de services applicatifs qui permet aux développeurs de déployer et de gérer plus facilement des applications à la fois sur site (et dans les serveurs de l’entreprise) et dans le Cloud. La technologie AppFabric combine les technologies d’hébergement et de cache (précédemment nommées « Dublin » et « Velocity ») avec l’AppFabric Service Bus et l’AppFabric Access (précédemment nommé .NET Services) de la plateforme Azure. Ensemble, ces technologies constituent un ensemble complet de services applicatifs qui améliorent à la fois Windows Server et Windows Azure en proposant un socle commun et évolutif pour des applications .NET. Windows Server AppFabric Beta 1 est disponible dès aujourd’hui en téléchargement à http://msdn.microsoft.com/appfabric et sa version finale sortira en 2010. D’autres versions CTP (Community Technology Preview) de la plateforme Windows Azure AppFabric seront rendues disponible en 2010.

Bob Muglia a aussi annoncé le projet de Microsoft de proposer la prise en charge de machines virtuels Windows Server sur Windows Azure, ce qui permettra aux clients de déplacer plus facilement leurs applications existantes entre leur installation sur site (on-premises) et le Cloud. Microsoft annonce aussi la version finale de Windows Identity Foundation qui permet aux développeurs de simplifier et de sécuriser l’accès des utilisateurs aux applications sur site et dans le Cloud basé sur des standards ouverts et interopérables.

De plus, Bob Muglia a annoncé la nouvelle version de ASP.NET MVC 2 beta, un framework gratuit et bénéficiant d’un support, qui permet aux développeurs de construire rapidement des applications Web fondées sur des standards, via une intégration AJAX riche et de grandes capacités d’extension. ASP.NET MVC bêta 2 est disponible dès aujourd’hui sur www.asp.net/mvc.

Vous pouvez visiter www.microsoftpdc.com pour obtenir des informations et des détails sur la PDC 2009, et voir les plénières en streaming live. Les dernières infos sur Twitter sont à l’adresse www.twitter.com/pdc09 et www.twitter.com/ch9live où vous pourrez participer à la conversation en utilisant #pdc09. Des images sont également disponibles sur Flickr à l’adresse www.flickr.com/photos/microsoftpdc, avec le mot clé pdc09 ; La communauté PDC est également active sur Facebook à l’adresse www.facebook.com/microsoftpdc.

 

 

 

Contacts

Microsoft
Christophe Bonnot
Portable : 06 64 40 47 39
cbonnot@microsoft.com

i&e
Pely MENDY :
Téléphone : 01 56 03 12 29
Portable : 06 64 40 47 39
microsoft@i-e.fr

Ghislain GARESSE
Téléphone : 01 56 03 14 19
Portable : 06 64 40 47 39
microsoft@i-e.fr