La startup suisse ClearSpace reçoit le soutien de Microsoft pour nettoyer l’espace

ClearSpace

Read this article in English
Lesen Sie diesen Artikel auf Deutsch

La start-up suisse ClearSpace a été récompensée et a désormais le privilège de faire partie du Microsoft Global Social Entrepreneurship Program. Le jury de Microsoft a été impressionné et enthousiasmé par l’équipe basée à Ecublens, qui s’engage à capturer et à retirer les satellites non fonctionnels ou non réactifs dans l’espace afin de libérer l’orbite pour de futures opérations et de réduire les risques de collision.

Aujourd’hui, il y a plus de 3 000 satellites non fonctionnels ou non réactifs en orbite autour de la Terre. Ces objets incontrôlables présentent des risques d’explosion ou de collision avec d’autres satellites. Avec un nombre croissant de satellites lancés chaque année, le nombre de débris artificiels en orbite autour de la Terre a explosé au cours des dix dernières années. Garder l’espace propre afin d’assurer une croissance durable à l’avenir est devenu un énorme défi.

ClearSpace s’est engagée à résoudre ce problème. L’équipe internationale, qui rassemble de nombreuses années d’expérience provenant de la science et de la recherche, (EPFL, MIT), d’agences (ESA, Nasa/JPL et DLR) et de grands intégrateurs (Airbus, Thales, Ruag, SSTL et autres), peut également compter sur le soutien d’un conseil consultatif de haut niveau, dont l’astronaute suisse Claude Nicollier fait partie. L’idée est née du travail commun de certains des membres fondateurs de ClearSpace au Centre spatial de l’EPFL après le lancement du satellite SwissCube en 2009. L’équipe a décidé de s’attaquer au problème à la suite des notifications répétées du centre d’observation spatiale de l’armée de l’air américaine concernant les risques de collision entre le SwissCube et d’autres objets spatiaux.

Pionnière dans la capture et l’élimination des débris spatiaux

L’Agence spatiale européenne (ESA) a décidé d’ouvrir la voie au développement durable de l’espace en lançant cette mission historique et a choisi ClearSpace pour la diriger. La mission de ClearSpace est d’effectuer la toute première capture et élimination d’un satellite non contrôlé, qui est en orbite à 7 kilomètres par seconde à plus de 600 kilomètres au-dessus du niveau de la mer. L’équipe, en collaboration avec des partenaires industriels de renom, se concentrera sur le développement de technologies de pointe pour la fusion de capteurs, la navigation autonome et la robotique spatiale, les intégrant dans un chasseur agile. La mission appelée ClearSpace-1 est prévue pour 2025.

Luc Piguet, PDG et fondateur de ClearSpace, en est convaincu : «ClearSpace-1 est plus qu’une mission révolutionnaire et une réalisation technique à fort impact. C’est le premier jalon sur la voie d’un futur service d’extraction de débris spatiaux à un coût abordable. En collaboration avec l’ESA et nos partenaires, nous voulons créer un précédent ayant un impact transformateur sur l’industrie spatiale, qui capte l’imagination, inspire le public, les législateurs et l’industrie spatiale dans son ensemble. Nous sommes honorés et ravis d’avoir été sélectionnés pour le Global Social Entrepreneurship Program et sommes impatients de faire passer notre collaboration à un niveau supérieur – en bénéficiant de la profonde expertise et de la portée mondiale de Microsoft tout en poursuivant notre mission dans un environnement de pointe et sécurisé».

Reconnaissance et soutien du Global Social Entrepreneurship Program de Microsoft

Le Microsoft Global Social Entrepreneurship Program soutient les start-ups à impact social grâce à la technologie, à son réseau de contacts et aux subventions, afin que les équipes puissent se concentrer sur la réalisation de leur grande vision et faire du monde un endroit meilleur.

Andrew Reid, responsable du Swiss Microsoft for Startups program, est très enthousiaste à l’idée d’une collaboration élargie avec ClearSpace : «Lorsque nous avons entendu parler de la mission de ClearSpace pour la première fois, nous avons tout de suite su que nous aimerions les soutenir avec notre programme local pour les start-ups. Le fait que ClearSpace ait été sélectionnée pour rejoindre le Global Social Entrepreneurship Program est une reconnaissance bien méritée des réalisations et de l’engagement de toute l’équipe. Cela nous permet de soutenir ClearSpace au niveau mondial et avec encore plus de ressources internationales».

Le Global Social Entrepreneurship Program est une initiative mondiale pour les start-ups dont le siège est situé dans l’un des pays couverts par notre infrastructure Azure mondiale (54 régions dans le monde – disponible dans 140 pays).

Related Posts

Catrin Hinkel im Interview mit SRF am Swiss Economic Forum 2024

Am Swiss Economic Forum in Interlaken kamen am 6. und 7. Juni bereits zum 26. Mal die wichtigsten Führungspersönlichkeiten aus Wirtschaft, Wissenschaft und Politik zusammen. Unter dem Motto «When the going gets tough» stand das Schweizer Unternehmertum im Fokus der Veranstaltung. Neben Bundespräsidentin Viola Amherd und dem ehemaligen US-Aussenminister Mike Pompeo war auch Catrin Hinkel, CEO Microsoft Schweiz, unter den Referentinnen und Referenten.

Johannes Prüller rejoint Microsoft en tant que Responsable des Relations Publiques et de la Communication pour l’Autriche et la Suisse

Microsoft annonce aujourd’hui que Johannes Prüller a pris ses fonctions de Responsable des Relations Publiques et de la Communication pour l’Autriche et la Suisse, à compter du 1er juin 2024. À ce poste, Prüller reportera directement à Michael Isaac et supervisera les communications externes et internes, ainsi que le positionnement en tant que leader d’opinion en Autriche et en Suisse.

EZRA Coaching now on Microsoft Teams

As the cornerstone of its technology ecosystem, Microsoft Teams will allow EZRA to expand their state-of-the-art learning and development programs, which bring positive behaviour change to people and businesses worldwide.