Bystronic – des machines de qualité suisse aux solutions d’usine intelligentes

Bystronic

Bystronic, fournisseur mondial de longue date de solutions de haute qualité pour l’industrie de la transformation des métaux en feuilles, s’est réinventé. En élargissant son portfolio au-delà de l’offre de machines individuelles autonomes, l’entreprise devient un fournisseur de services complets de solutions d’usine intelligentes.

L’industrie suisse des machines est en plein bouleversement. La concurrence mondiale et l’évolution des besoins des client∙e∙s rendent plus difficile la vente de machines de haute qualité basées sur les normes d’ingénierie et de fabrication suisses. Bystronic a saisi à temps les nouvelles opportunités du marché et s’est transformé d’un fabricant de machines en un fournisseur de solutions.

«Bystronic a constamment fait progresser l’automatisation et la numérisation. Aujourd’hui, l’entreprise est devenue le fournisseur de lignes de production avancées, composées de machines intelligentes, de robots et de modules d’automatisation. Elles fonctionnent de manière cohérente et autonome comme une seule et même usine intelligente», explique Christoph Rüttimann, Chief Technology Officer de Bystronic. «La valeur pour les client∙e∙s – et le succès de notre entreprise – ne réside plus dans la machine individuelle. Mais dans des machines intelligentes capables de s’intégrer de manière transparente, dans des lignes de production sur mesure, qui peuvent être programmées intuitivement, planifiées de manière adaptative et facilement exploitées, de manière semi-automatique ou entièrement automatique, par les non-expert∙e∙s».

Le logiciel comme cerveau de l’usine intelligente

L’un des domaines critiques que Bystronic a dû développer pour poursuivre le nouveau modèle commercial est l’expertise logicielle. «Notre vision était d’intégrer et d’automatiser l’ensemble du flux de matériaux et de données de la chaîne des processus de découpe et de pliage», explique Dr. Panos Dimitropoulos, responsable du développement des logiciels chez le groupe Bystronic. «Pour atteindre cet objectif, nous devions développer un logiciel qui connecterait nos machines et fournirait un niveau d’intelligence supplémentaire».

Selon Dr. Dimitropoulos, les logiciels donnent vie à l’Internet des objets (IdO) : Les logiciels permettent aux machines de se connecter, de communiquer et d’interopérer. Les applications sont utilisées pour planifier, programmer et contrôler les lignes de production en appuyant sur un seul bouton. Les prévisions et l’analyse des performances, ainsi que la surveillance de chaque machine, sont calculées par des algorithmes. L’IA prend en charge les commandes et la surveillance, et demande même des pièces de rechange si nécessaire et coordonne les fenêtres de réparation. Enfin, des véhicules et des robots autonomes alimentés par des logiciels circulent dans les lignes de production, travaillant de manière autonome 24 heures sur 24. «Le logiciel est vraiment le cerveau de l’usine intelligente», conclut Dr. Dimitropoulos.

À présent, les compétences en matière de logiciels au sein de Bystronic ont énormément augmenté. Néanmoins, les expert∙e∙s internes ont voulu se concentrer sur leur savoir-faire industriel. «Il était clair pour nous dès le début que nous nous concentrerions sur notre expertise industrielle et que nous adopterions tous les autres outils et cadres logiciels, ainsi que les infrastructures des entreprises partenaires», explique Dr. Dimitropoulos. «Cette décision, que nous avons prise très tôt, nous a donné une énorme agilité et la possibilité de collaborer avec les partenaires auxquels nous faisions le plus confiance dans tous les domaines».

Le cloud comme système d’exploitation de l’usine intelligente

Microsoft fait partie des partenaires stratégiques avec lesquels l’équipe de Bystronic travaille depuis un certain temps. Pour sa part, Microsoft offre ses services intelligents de cloud computing, notamment Microsoft Azure, la plateforme d’intelligence artificielle de Microsoft, le Runtime IoT de MS Azure Edge ainsi que Microsoft Dynamics 365. Cette approche intégrée est un facteur clé de succès pour Dr. Dimitropoulos : «Nous pouvons utiliser toute la gamme de services, d’outils et de cadres de Microsoft et les intégrer dans nos produits. Cela nous permet de rester à la pointe de la technologie et de faire avancer le développement».

ByCockpit_2

Lors du développement de ses solutions de fabrication, Bystronic s’est montré dès le départ ouvert à l’intégration de fournisseurs externes. Comme l’explique Dr. Dimitropoulos : « Notre objectif est de mettre en réseau les systèmes de fabrication de nos clients avec un écosystème qui intègre les clients finaux, les fournisseurs et les autres partenaires. Cela permet à toutes les parties de surveiller et de contrôler l’ensemble de la chaîne logistique en temps réel ». En faisant cela, Bystronic permet à ses clients de fabriquer des produits de haute qualité de manière rentable et flexible. Par conséquent, le plus haut niveau de flexibilité possible est nécessaire. « Pour cette raison, nous considérons davantage notre logiciel comme un système d’exploitation sur lequel d’autres applications peuvent être exécutées, explique M. Dimitropoulos. «C’est pourquoi notre système doit être modulaire et structuré structuré de manière à assurer la connectivité et à permettre de réagir relativement simplement en cas d’évolution des besoins».

Grandir ensemble et exploiter conjointement les opportunités du marché

En s’appuyant sur les technologies Microsoft, Bystronic a développé son portfolio de logiciels de nouvelle génération : La Smart Factory Software Suite, qui numérise toute la gamme de procédures impliquées dans le secteur de la transformation des métaux en feuilles, en commençant par la gestion des offres, en passant par la planification des ressources, l’ordonnancement de la production et la programmation des machines, tout en s’étendant à la gestion des entrepôts et à l’analyse des processus. Les phases de préparation, d’exécution et de livraison de la production de tôles peuvent être exécutées et contrôlées numériquement. L’offre est complétée par les modules optionnels de maintenance de l’usine, de gestion de la qualité et d’amélioration continue, qui permettent d’optimiser l’installation numérisée et d’accroître la rentabilité durable. La suite Smart Factory se compose d’un ensemble d’applications « cloud first », mais « hybrides », ce qui signifie que le logiciel de Bystronic peut aussi bien fonctionner dans le cloud que dans les locaux du client. Pour Dr. Dimitropoulos, cependant, la version actuelle de la suite de produits Smart Factory n’est qu’un début. « Avec notre Smart Factory Software Suite, nous offrons à nos clients une entrée dans un nouveau monde Bystronic dans lequel l’objectif principal est de croître ensemble et d’exploiter conjointement les opportunités du marché».

Related Posts

How to unlock new experiences on your Copilot+ PC

Copilot+ PCs are our fastest, most intelligent Windows PCs ever and are available for pre-order today and generally available beginning on June 18th. Today, we’re excited to share more information about our new advanced AI experiences that enable you to do things you can’t on any other PC, helping you be more productive, creative and communicate more effectively. These experiences are only available on new Copilot+ PCs.

Neue Anwendungen auf Copilot+ PC

Copilot+ PCs sind unsere schnellsten und intelligentesten Windows PCs. Sie können ab heute vorbestellt werden und sind ab dem 18. Juni im Handel verfügbar. Wir freuen uns, Ihnen heute Neuigkeiten zu fortschrittlichen KI-Anwendungen mitzuteilen, die so noch auf keinem anderen PC möglich und nur auf den neuen Copilot+ PCs verfügbar sind. Die Anwendungen werden Ihnen helfen, produktiver und kreativer zu sein und effektiver zu kommunizieren.

Catrin Hinkel im Interview mit SRF am Swiss Economic Forum 2024

Am Swiss Economic Forum in Interlaken kamen am 6. und 7. Juni bereits zum 26. Mal die wichtigsten Führungspersönlichkeiten aus Wirtschaft, Wissenschaft und Politik zusammen. Unter dem Motto «When the going gets tough» stand das Schweizer Unternehmertum im Fokus der Veranstaltung. Neben Bundespräsidentin Viola Amherd und dem ehemaligen US-Aussenminister Mike Pompeo war auch Catrin Hinkel, CEO Microsoft Schweiz, unter den Referentinnen und Referenten.

Johannes Prüller rejoint Microsoft en tant que Responsable des Relations Publiques et de la Communication pour l’Autriche et la Suisse

Microsoft annonce aujourd’hui que Johannes Prüller a pris ses fonctions de Responsable des Relations Publiques et de la Communication pour l’Autriche et la Suisse, à compter du 1er juin 2024. À ce poste, Prüller reportera directement à Michael Isaac et supervisera les communications externes et internes, ainsi que le positionnement en tant que leader d’opinion en Autriche et en Suisse.