Etude Microsoft Advertising 2015 :
les 8 tendances clés de l’engagement du consommateur

Issy-les-Moulineaux, le 22 avril 2015 – A l’heure où les foyers disposent aujourd’hui en moyenne de 9,7 écrans*, le comportement des internautes évolue vers plus de maturité et de maîtrise. Cette réalité impacte les marques qui doivent faire évoluer leur stratégie de communication.
Afin de les accompagner et leur permettre de mieux comprendre les consommateurs, Microsoft Advertising, la régie publicitaire de Microsoft, a réalisé une étude avec The Future Laboratory dans 13 pays** dont la France. Huit tendances clés sont ainsi mises en lumière et sont centrées sur 2 grands thèmes : le rapport des consommateurs aux marques et à leur identité numérique. Les résultats en une infographie ici.

« Alors que les utilisateurs souhaitent de plus en plus maîtriser leur identité numérique, il est essentiel pour les marques de développer de nouvelles approches et de déployer des dispositifs engageants. En dressant ce panorama, nous avons cherché à mieux comprendre les motivations des internautes et à poser les bases d’une réflexion pour les marques afin qu’elles (re)placent le consommateur au cœur des stratégies de marketing digital » explique Erik-Marie Bion, directeur de Microsoft Advertising France.

Des attentes vis-à-vis des marques….

1. La connexion intelligente

A l’ère de la connexion permanente, les consommateurs sont devenus exigeants quant à la qualité et la pertinence des informations qui leur sont proposées. Ils attendent des communications sur mesure, au bon moment, qui leur soient utiles et qui correspondent à leurs besoins. Ainsi, 57% des Français interrogés verraient un intérêt à ce que des technologies trient automatiquement les contenus en fonction de leurs besoins et centres d’intérêt. 55% affirment par ailleurs qu’ils se montreraient plus attentifs à des communications de marques contextualisées, présentant une réelle valeur ajoutée.

2. Le réel redéfini

Les barrières entre le virtuel et le monde réel s’effacent peu à peu. Les internautes cherchent de plus en plus à réconcilier le réel et le virtuel au profit d’une expérience fluide et continue grâce aux objets connectés ou aux technologies de réalité augmentée. 47% des sondés sont ainsi prêts à s’engager dans des expériences digitales qui interagissent avec leur monde réel. De même, 62% privilégieraient une marque qui proposerait de se familiariser avec ses produits aussi bien en magasin que sur Internet.

3. La nouvelle ère de la découverte

49% des personnes interrogées attendent des marques qu’elles les aident à découvrir de nouveaux produits et services en adéquation avec leurs besoins, que ce soit consciemment ou inconsciemment. 60% déclarent par ailleurs qu’elles seraient prêtes à acheter un produit ou un service qui leur offrirait une expérience plaisante et surprenante.

4. L’heure des réseaux spécialisés

Les réseaux sociaux se sont multipliés avec l’émergence de réseaux spécialisés et sectoriels, en réponse à des besoins et attentes spécifiques des internautes. Chacun est aujourd’hui membre de plusieurs réseaux ce qui représente une véritable opportunité pour les marques. 53% des consommateurs français indiquent en effet qu’ils seraient plus enclins à interagir avec une marque si celle-ci utilisait des réseaux sociaux spécialisés qui correspondent à leurs intérêts et besoins.

5. Des expériences personnalisées

Les consommateurs veulent prendre le contrôle et façonner leurs propres expériences digitales. 61% des Français interrogés se disent prêts à faire appel à une marque qui leur permettrait de personnaliser ses produits et services. 54% attendent par ailleurs des marques qu’elles les comprennent réellement en tant qu’individu et qu’elles opèrent des communications personnalisées en fonction de leurs valeurs et de leurs préférences.

… et des exigences en matière d’identité numérique

6. Le « droit à mon identité »

La précédente étude Microsoft Advertising Digital Trends avait mis en exergue des consommateurs attachés à contrôler leur vie privée dans le cadre d’un « droit à l’anonymat ». Plus matures, ils revendiquent aujourd’hui un « droit à leur identité », centré autour du contrôle de leur empreinte numérique. 49% des sondés veulent ainsi être en mesure de choisir la durée de disponibilité d’une information les concernant et 79% estiment essentiel que les entreprises leur laissent la possibilité de supprimer des informations les concernant.

7. La valorisation des données personnelles

Une grande majorité des individus est consciente de la valeur que représentent leurs données pour les marques et attendent par conséquent un service, un bénéfice en retour ainsi qu’une utilisation de ces données en toute transparence. 76% des Français interrogés considèrent ainsi qu’il est essentiel que les entreprises les informent de la manière dont leurs données sont utilisées. Par ailleurs, si 56% d’entre eux ont conscience que les entreprises tirent profit de leurs données, ils ignorent comment ils pourraient à leur tour en bénéficier.

8. Mieux se connaître

Avec l’accumulation des informations générées par les objets connectés, les utilisateurs apprennent à s’appuyer sur leurs données pour améliorer leur quotidien. 33% des personnes interrogées seraient ainsi prêtes à utiliser des produits qui leur fournissent des données personnelles pour peu qu’ils leurs permettent d’améliorer leur vie ou leur santé au jour le jour.

*4ème vague de résultats de la mesure des équipements multimédias de Médiamétrie

**Méthodologie :
Enquête réalisée sur la base de 13 000 consommateurs interrogés dans 13 marchés (Brésil, Canada, Chine, France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Russie, Espagne, Suède, Emirats Arabe Unis, Royaume-Uni, Etats-Unis). Cette enquête a été réalisée en partenariat avec the Future Laboratory et Research Now. Le livre blanc des tendances digitales reprenant l’ensemble de l’étude internationale est accessible ici.

infographie

Articles Similaires