A l’avant-garde des évolutions sociétales et managériales, Microsoft allonge les congés familiaux pour l’ensemble de ses collaborateurs à travers le monde 

Issy-les-Moulineaux, le 15 février 2018 – Microsoft s’est toujours attachée à proposer un modèle d’entreprise pionnière, ouvrant la voie à des initiatives innovantes, porteuses de sens dans un souci de favoriser le bien-être au travail. L’entreprise est fière d’annoncer le renforcement de son engagement, depuis le 15 janvier, pour l’équilibre entre temps personnel et temps professionnel en harmonisant au niveau mondial les congés familiaux.

Les congés familiaux désormais allongés au-delà de la durée prévue par la loi française[1]

Microsoft s’est toujours engagée à promouvoir un environnement de travail où il fait bon travailler, favorisant le développement des valeurs de diversité et d’inclusion.

Dans ce cadre, Microsoft annonce la mise en place depuis le 15 janvier de mesures concrètes de nature à permettre aux 1600 salariés de Microsoft France de disposer de temps privilégié avec leurs proches à des moments clés de leurs existences et d’équilibrer ainsi au mieux leurs vies professionnelle et personnelle.

Par ce dispositif, le congé maternité est étendu à 20 semaines (16 semaines prévues par la loi), et le congé paternité ainsi que le congé adoption à 6 semaines (11 jours prévus par la loi), tous payés à 100 % du salaire de base.

Véritable innovation, Microsoft permet également à ses collaborateurs dont l’un des proches est handicapé ou affecté par une perte d’autonomie d’une particulière gravité de cesser leur activité professionnelle pour s’occuper de cette personne en bénéficiant d’un congé « proche aidant »[2]. Afin de permettre à chacun de prendre le temps de prendre soin de ses proches affectés, Microsoft garantit 4 semaines de congés payés à 100 % du salaire de base.

Ces avancées constituent des éléments concrets qui permettent à Microsoft de promouvoir la diversité et de renforcer encore l’inclusion, dans toutes les situations de la vie.

L’équilibre de vie, au cœur des préoccupations de Microsoft

Si les annonces relatives aux congés familiaux reflètent les derniers engagements de Microsoft en matière d’inclusion, l’équilibre des vies personnelle et professionnelle de ses collaborateurs a toujours été placé au cœur de sa stratégie en matière de gestion des ressources humaines.

Ainsi, rendue possible grâce à la mobilité des outils Microsoft (Yammer, Skype, Teams, Office, etc.), la flexibilité demeure plus que jamais au centre de l’organisation du travail chez Microsoft France, encadrée par des règles de vie collectives appelées « 4X4 » incluant :

– La possibilité de travail à distance pour tous,
– Le bon usage des outils de communication,
– La bonne gestion des réunions, en les évitant avant 9h30 et après 18h,
– La tenue de réunions à distance, via Skype.

« A l’avant-garde des évolutions sociétales et managériales, Microsoft est une entreprise pionnière dans sa volonté de donner à chaque collaborateur l’espace et l’envie d’apporter le meilleur de soi-même. Il y a plus de 10 ans que nous avons mis en place les « 4×4 », ces règles de vie qui donnent à chacun la flexibilité de s’organiser de façon à pouvoir concilier vie personnelle et vie professionnelle, et ce, de façon responsable et en toute confiance. Nous poursuivons aujourd’hui cette démarche avec l’élargissement des congés familiaux, car le respect du rythme de vie de chacun et l’équilibre familial sont fondamentaux pour que chaque talent s’épanouisse et bénéficie des moyens nécessaires à sa réussite », explique Caroline Bloch, Directrice des Ressources Humaines de Microsoft France.


Contacts presse

Agence Hopscotch pour Microsoft France

Tansu Yuksel – 01 41 34 18 59 – tyuksel@hopscotch.fr
Paul Luce – 01 41 34 21 42 – pluce@hopscotch.fr

[1] Les durées indiquées sont considérées comme un minimum. Si légalement elles sont déjà au-dessus de ce minimum, il n’y aura aucun changement pour les collaborateurs.

[2] Ce congé est prévu pour les employé(e)s ayant besoin de s’absenter pour prendre soin d’un(e) membre de la famille gravement malade, c’est-à-dire exigeant des soins médicaux importants ou un traitement lourd. Un « membre de la famille proche » désigne globalement un conjoint, un compagnon ou une compagne, un parent ayant la garde, un parent n’ayant pas la garde, un parent adoptif, un parent biologique, un beau-parent, un parent d’un compagnon ou d’une compagne, un frère ou une sœur, un grand-parent, le petit-fils ou la petite-fille de l’employé(e), ou une personne tenant ou ayant tenu lieu de parent. Ce terme englobe également l’enfant biologique, adoptif, sous tutelle, placé ou du conjoint d’un(e) employé(e), ou l’enfant du compagnon ou de la compagne d’un(e) employé(e).

Articles Similaires