#MSBuild – Microsoft présente de nouveaux services Cloud et de nouveaux outils dédiés aux développeurs

CP Build

 

Issy-les-Moulineaux, le 6 mai 2019 — Microsoft a présenté lors du premier jour de Build 2019 – la conférence de Microsoft qui rassemble chaque année plus de 6000 développeurs – de nombreuses nouvelles technologies dédiées au développement de solutions intelligentes et fondées sur Microsoft Azure, Microsoft 365 et les capacités du Cloud hybride. Lors de ce moment clé de l’année pour les développeurs du monde entier, des clients et partenaires de Microsoft, tels que Starbucks, J.P. Morgan, Kroger, Spatial, ou encore Epic Games, ont également présenté leurs solutions, axées sur la création d’expériences nouvelles et centrées sur la clientèle finale.

« Au fur et à mesure que l’informatique s’intègre dans tous les aspects de notre vie, les choix que font les développeurs définiront le monde dans lequel nous vivons , Notre engagement, chez Microsoft, est donc de  fournir aux développeurs des outils et des plateformes à même de relever les nombreux défis technologiques auxquels ils font face. En leur donnant l’opportunité d’en faire plus, nous misons sur l’émergence d’expériences inédites qui bénéficieront à tous et toutes. », Satya Nadella, CEO, Microsoft.

Dans son discours d’ouverture, Satya Nadella a ainsi décrit la vision de Microsoft et les opportunités dont disposent les développeurs pour créer la prochaine génération d’applications, que ce soit sur Microsoft Azure, Microsoft Dynamics 365, Power Platform, Microsoft 365 ou encore Microsoft Gaming. En se fondant sur ces services, les développeurs du monde entier peuvent traiter des nouveaux enjeux technologiques, tels que l’IA et la réalité mixte, dans l’objectif de créer des applications et des expériences nouvelles pour les organisations ou les individus.

 

Microsoft 365 : un Cloud dédié à la productivité et à la collaboration

Microsoft 365 s’adresse à toutes les entreprises, des plus grandes aux plus petites, et à tous les collaborateurs et collaboratrices, fixes comme sur le terrain, et s’appuie notamment sur Microsoft Graph pour déployer tout son potentiel. En analysant en toute sécurité l’ensemble des données issues d’une entreprise, Microsoft Graph est capable de déduire des enseignements sur la meilleure façon d’optimiser la manière dont les équipes travaillent.

 

Lors de Build 2019 ont été annoncées :

  • La disponibilité générale de Microsoft Graph Data Connect, un service qui aide les organisations à mutualiser les données de productivité de Microsoft Graph avec leurs propres données métiers, en toute sécurité et à grande échelle, à l’aide d’Azure Data Factory. Microsoft Graph Data Connect répond ainsi aux demandes exprimées par les clients de Microsoft : disposer d’applications fondées sur les enseignements de la donnée, tout en donnant aux DSI la possibilité de déplacer et gérer facilement de grandes quantités de données.
    • La connexion de données Microsoft Graph est désormais disponible en tant que fonctionnalité dans Workplace Analytics et comme SKU autonome pour les éditeurs de logiciels indépendants (ISV).
  • L’arrivée prochaine Fluid Framework, une nouvelle plateforme web qui propose de nouvelles façons de collaborer grâce à un format modulaire de document. Fluid Framework brise ainsi les barrières du document traditionnel et ouvre la voie à un tout nouveau type de collaboration et de co-création. Fluid Framework est capable de :
    • Importer du contenu depuis le web ou d’autres applications et le décomposer en différents modules ;
    • Offrir des expériences performantes et collaboratives de création, à des vitesses inégalées sur le marché ;
    • Intégrer des agents intelligents pour assister les équipes dans leur process d’idéation : recherches de contenus, suggestions de visuels, identifications d’experts, traductions de données, et plus encore ;Plus tard cette année seront disponibles :
    • Un SDK de Fluid Framework pour les développeurs ;
    • Les premières expériences Microsoft 365 alimentées par Fluid Framework.
  • De nouvelles fonctionnalités pour la prochaine version de Microsoft Edge développée sur Chromium OS :
    • Mode IE — abordant plus de 60% des entreprises utilisant plusieurs navigateurs aujourd’hui, le mode IE intègre Internet Explorer directement dans le nouveau Microsoft Edge via un onglet. Cela permet aux entreprises d’exécuter des applications basées sur Internet Explorer héritées dans un navigateur moderne.
    • Un nouvel outil dans Microsoft Edge pour choisir parmi 3 niveaux de confidentialité : illimité, équilibré et strict. Selon l’option choisie, Microsoft Edge ajuste la façon dont les tierces parties récoltent des données, pour plus de transparence et une expérience personnalisée ;
    • Collections — une fonctionnalité pour organiser les nombreux flux d’informations issus du web en les collectant, rangeant, partageant et exportant plus efficacement, tout en intégrant les fonctionnalités d’OfficeToutes ces fonctionnalités, et d’autres encore, seront déployées au fil de l’eau.
  • Une nouvelle approche des agents intelligents qui mise sur la création d’interfaces conversationnelles puissantes fondées dorénavant sur les données et le Machine Learning plutôt que sur des règles prédéfinies et du code. Microsoft envisage un monde où chaque organisation posséderait un agent intelligent, tout comme elle posséderait un site Web. Cette technologie va être intégrée dans les expériences conversationnelles futures, y compris Cortana, et mise à la disposition des développeurs du Microsoft Bot Framework et du Azure Bot Service. Avec la constitution de l’équipe dédiée, nommée, Semantic Machines, la volonté est d’avancer plus rapidement vers cet objectif.

Pour plus d’informations sur les annonces liées à Microsoft 365, y compris sur les nouveaux outils de développement de Windows, Office et Microsoft Teams, c’est par ici.

De l’Intelligent Cloud à l’Intelligent Edge, créer des applications intelligentes grâce aux nouvelles solutions de développement et d’Open Source

 

  • Lors de Build 2019 ont été annoncées de nouvelles fonctionnalités pour Azure Kubernetes service (AKS), , utilisé par des clients tels qu’ASOS pour gérer à l’échelle leurs infrastructure et applications Cloud :
    • Kubernetes Event-Driven AutoScaling (KEDA) est un composant Open Source, créé en collaboration avec Red Hat, qui prend en charge le déploiement de conteneurs sur Kubernetes avec une approche serverless événementielle. Dorénavant disponible en préversion publique, KEDA représente une nouvelle option d’hébergement pour les fonctions Azure qui peuvent être déployées en tant que conteneur dans les clusters Kubernetes, ce qui permet d’utiliser le modèle de programmation Azure Functions et son contrôleur de mise à l’échelle avec toute implémentation de Kubernetes, dans le Cloud ou on-premises avec OpenShift.
    • Azure Policy pour AKS permet d’appliquer des règles de fonctionnement globalement et aide à protéger les clusters AKS de manière centralisée et cohérente. Azure Policy bloque toutes les violations qui se produisent lors de l’exécution et effectue des évaluations de conformité sur tous les clusters existants pour une visibilité à jour sur l’application des règles sur l’intégralité de l’environnement.
  • Build a également été l’opportunité pour Microsoft d’annoncer l’open sourcing des compilateurs et simulateurs Q#, son langage de programmation spécifiquement conçu pour rendre accessible le développement pour l’informatique quantique. Cette décision a pour ambition de développer et stimuler la communauté des développeurs Q# en leur permettant d’explorer de nouvelles possibilités, et débloquer de nouvelles opportunités pour les partenaires et les start-ups de Microsoft.
  • Azure Active Directory (Azure AD) fait son entrée sur GitHub:
    • Cela permet aux clients de GitHub Enterprise d’accéder à tous les avantages liés à la gestion, à la sécurité et à la synchronisation des comptes Azure AD.
    • Les développeurs peuvent désormais également utiliser leur compte GitHub existant, y compris Azure Portal et Azure DevOps, pour se connecter à Azure. Cette mise à jour permet aux développeurs GitHub de passer du dépôt de code à son déploiement uniquement en utilisant leur compte GitHub.
  • Une nouvelle option hyperscale (CITUS) dans Azure Database pour PostgreSQL rejoint Azure SQL Database hyperscale. Cette nouvelle option permet aux développeurs de créer des applications hautement évolutives et à faible latence, et ce en utilisant leurs compétences existantes. Azure Database gère les ressources de calcul, de stockage et de mémoire en fonction des besoins, ce qui permet aux développeurs de se concentrer sur leur cœur de métier, la création d’applications, sans se soucier des limitations de performances et d’échelle. Azure est le seul Cloud qui permet aux développeurs d’évoluer sur plusieurs moteurs, des bases de données SQL propriétaires aux bases de données Open source telles que PostgreSQL.

Sécuriser le processus électoral grâce aux nouvelles technologies

Microsoft est convaincu que la technologie peut jouer un rôle crucial dans la sécurisation des élections, et donc que les entreprises de la tech ont une responsabilité en la matière. Aujourd’hui, Microsoft annonce deux nouvelles solutions visant à répondre aux forts enjeux de sécurité liés aux élections dans le monde entier :

  • ElectionGuard est un kit gratuit de développement de logiciels open source, développé en partenariat avec Galois, qui assure la sécurité et la vérifiabilité publique pour les élections, et fournit des conseils et des outils pour construire des systèmes de vote plus accessibles. L’ambition de Microsoft avec ElectionGuard est que les développeurs du monde entier s’en emparent pour sécuriser les systèmes de vote, ceux d’aujourd’hui comme de demain.
    • Le SDK ElectionGuard sera disponible cet été sur GitHub, et Microsoft s’est associé à plusieurs entreprises de premier plan spécialisées en technologies électorales pour piloter ce service en prévision des futures élections.
  • Microsoft annonce également Microsoft 365 for Campaigns. Ce nouveau service, également disponible en juin (après une première version déployée au sein des instances fédérales aux Etats-Unis), s’adresse en premier lieu aux partis politiques en mettant à leur disposition une version de Microsoft 365 Business dotée des dernières avancées en termes de cybersécurité. Microsoft 365 for Campaigns sera disponible à faible coût et préconfiguré pour être nativement adapté aux exigences du secteur : un rythme très rapide et des risques de sécurité particulièrement importants. Pour ce faire, la solution s’appuie sur le service de détection des cybermenaces et d’attaques étatiques d’AccountGuard, annoncé en 2018. Les organisations intéressées peuvent se renseigner en se rendant ici.

 

S’investir toujours plus aux côtés des partenaires

Les partenaires de Microsoft sont essentiels pour développer des solutions qui répondent aux besoins spécifiques à certains secteurs d’activité. Depuis l’introduction du premier programme de co-selling de Microsoft, qui permet à ses partenaires au niveau mondial de bénéficier des forces de vente de Microsoft, près de 3000 ISV fonctionnant sur Azure ont généré plus de $5 milliards de revenus au cours des 12 derniers mois. Le programme original est conçu pour assister les clients des partenaires de Microsoft dans leur transformation numérique en leur mettant à disposition des solutions pertinentes grâce aux ISV basés sur Azure. Aujourd’hui, Microsoft annonce deux extensions à ce programme:

  • L’extension des possibilités de co-selling à Microsoft 365, Dynamics 365 et à la Power Platform, dans l’objectif d’approfondir la collaboration entre Microsoft et ses partenaires dans la vente d’applications métier ;
  • L’élargissement des incitations aux partenaires de Microsoft lorsqu’ils revendent des solutions ISV éligibles via le programme de fournisseur de solutions Cloud (CSP) de Microsoft. Pour tous les ISV, petits et grands, cela offre un Canal as a Service pour accélérer les gains clients grâce à l’un des plus grands canaux de distribution au monde.
  • Avec l’introduction des capacités transactionnelles basées sur le SAAS pour AppSource et AppSource

Azure Marketplace Microsoft fournira aux clients de plus de 141 pays un accès plus rapide à l’innovation de ses partenaires via les marchés Cloud de Microsoft ou à travers ses canaux de revente mondiaux.

 


 

Contacts médias

Hopscotch pour Microsoft France

Névine Chatila – 01 41 34 22 94 – nchatila@hopscotch.fr
Aurélien Flaugnatti – 01 58 65 01 35 – aflaugnatti@hopscotch.fr

Articles Similaires