Quand le travail à distance permet de repenser l’accessibilité

disability

Au cours des dernières semaines, de nombreux défis quotidiens ont dû être relevés par les entreprises et leurs collaborateurs. En premier lieu, l’adoption de nouvelles pratiques de travail à domicile, à concilier pour beaucoup avec l’éducation des enfants ou d’autres priorités. Un équilibre qui peut prendre un certain à temps et nécessiter d’adopter de nouvelles règles de fonctionnement.

Face à ce contexte inédit, se posent des questions évidentes d’accessibilité. Quels outils, ressources et pratiques peuvent permettre à la communauté des personnes porteuses de handicap de vivre au mieux le passage au télétravail ?

Des apprentissages et l’adoption de nouvelles pratiques par tous et pour tous sont nécessaires pour que l’exclusion ne gagne pas du terrain.

La plus grande source de connaissances dont nous disposons dans cette situation inédite, ce sont les collaborateurs en télétravail et particulièrement ceux porteurs d’un handicap. L’expérience collective constitue la meilleure source d’apprentissage.

Dans cette optique, trois collaborateurs de Microsoft ont déjà accepté de partager leurs expériences au travers d’articles détaillant avec pragmatisme leur façon de travailler à distance au quotidien. Grâce au partage de leurs apprentissages, il est possible d’accélérer le parcours de tous vers l’accessibilité, l’inclusion et la productivité, et cela même à distance.

Ainsi, Alyson Boote, une interprète en langue des signes américaine (ASL) énumère dans son article ses recommandations pour l’interprétation à distance à domicile et met l’accent sur l’importance de l’utilisation de la technologie et de la mise en place d’un environnement de travail optimal.

Megan Lawrence, co-fondatrice du « Microsoft Employees with Mental Health Conditions employee network », un réseau de collaborateurs Microsoft souffrant de handicaps psychiques, détaille quant à elle les principaux outils et impératifs pour maintenir un bien-être émotionnel et expose l’importance de combattre l’isolement et de se soutenir les uns et les autres.

Enfin, Leah Katz-Hernandez, membre de l’équipe de communication Microsoft et présentant une déficience auditive importante, partage son expérience en tant qu’utilisatrice de la langue des signes américaine (ASL) avec des conseils sur la façon de mener des réunions virtuelles productives.. Trois axes ou lignes de conduite ressortent de son témoignage : garder le contact avec ses interprètes et les personnes qui l’aident quotidiennement en les intégrant sur Teams, encourager ses collaborateurs à activer leur caméra afin de réduire la sensation d’isolement, et enfin utiliser les fonctionnalités de Microsoft Teams développées grâce à l’intelligence artificielle ; notamment Live Captions qui permet de générer des sous titres automatiques lors des réunions à distance. Cette fonctionnalité pour le moment disponible en Anglais va très prochainement être déployée en Français.

L’accessibilité n’est plus une option – elle est impérative. Le contenu en ligne, les conférences téléphoniques et les forums virtuels ont pour le moment remplacé les réunions et les événements en personne, et les aménagements qui permettent habituellement aux personnes en situation de handicap d’accéder à ce type de contenu ont naturellement diminué ou cessé. Il reste pour autant possible d’intégrer l’accessibilité dans la conception de contenus virtuels ou en ligne, afin de favoriser l’inclusion et cela grâce à différents outils :

  • L’utilisation d’Accessibility Insights permet de vérifier l’accessibilité d’un site Web, Windows ou Android avec des guides simples et rapides sur la façon de les rendre plus accessibles : une pratique à adopter avant de publier du contenu.
  • Il est également possible de sous titrer facilement des vidéos. Pour cela, il suffit simplement de télécharger des vidéos dans Microsoft Stream (disponible dans le cadre de Microsoft 365) et d’activer la fonctionnalité de sous-titrage / édition automatique avant de les partager au sein de son organisation.
  • L’utilisation du vérificateur d’accessibilité sur n’importe quel document Microsoft 365 permet de détecter toutes les erreurs. Il est possible d’ajouter du texte alternatif à toutes les images et de s’assurer que le format est compatible avec le lecteur d’écran.
  • Microsoft Teams est un outil unique pour les conférences téléphoniques, les réunions et la collaboration. Il s’agit d’une plate-forme pensée et conçue pour être accessible au travers de nombreuses fonctionnalités en constante évolution. L’activation des sous-titres en direct en Anglais, l’utilisation de la fonction « épingler» pour garder un haut-parleur sur l’écran pour éviter les distractions, la possibilité de flouter l’arrière-plan, sont autant d’exemples de fonctionnalités qui permettent d’améliorer les conditions de travail de très nombreuses personnes.

Une vision collective du télétravail et une utilisation optimale de la technologie mise à notre disposition sont des facteurs clés pour que l’accessibilité et l’inclusion demeurent des priorités en cette période de travail à distance

 

Le support Microsoft dédié à l’accessibilité https://Aka.ms/fraSupport est disponible en Français et dans de nombreuses autres langues

 

Articles Similaires