KimboCare rend les soins de santé plus accessibles grâce à la technologie de Microsoft

Deutsch | English

La startup suisse KimboCare a pour objectif de rendre les soins de santé de qualité accessibles à toutes et tous en Afrique de l’Ouest – et bientôt dans le monde entier. Dans le cadre du programme Microsoft for Startups, l’entreprise est soutenue dans sa mission par les solutions Microsoft Cloud.

La crise sanitaire actuelle montre comme nulle autre que l’accès à des soins de santé de qualité est crucial. Cependant, beaucoup n’ont pas le privilège de recevoir les bons soins – un problème auquel les frères Murielle et Franck Tiambo s’attaquent avec leur startup : « KimboCare est le résultat de notre histoire et de notre désir de répondre à une frustration personnelle tout en essayant d’aider nos proches restés au Cameroun à accéder aux soins de santé », explique Murielle Tiambo, cofondatrice de KimboCare. Franck Tiambo, également cofondateur, explique : « Ils n’utilisaient jamais l’argent que nous leur fournissions pour consulter un-e médecin comme prévu ou, lorsqu’ils le faisaient, ils ne recevaient pas les soins appropriés et revenaient souvent vers nous avec un état de santé aggravé. Par conséquent, nous avons décidé de faire quelque chose pour résoudre ce problème. »

KimboCare est une plateforme technologique de fabrication suisse, basée sur la blockchain et sur le mobile, qui permet à quiconque d’acheter des services de soins de qualité pour les personnes qui n’en ont pas les moyens. Les services médicaux prépayés, connus sous le nom de « Health Credits » de KimboCare, sont disponibles pour une utilisation quasi instantanée. Les coûts et l’efficacité des soins restent transparents pour toutes les parties prenantes. De plus, KimboCare protège la confidentialité et la sécurité de chaque utilisateur-rice impliqué dans les transactions : « Toutes les données sont entièrement cryptées à tout moment, ce qui est un élément crucial pour renforcer la confiance dans notre solution », déclare Franck Tiambo. « Enfin, nous nous associons à un réseau croissant de prestataires médicaux minutieusement contrôlés afin de fournir des soins axés sur les résultats et une expérience exceptionnelle pour les patient-e-s de manière durable. »

Après avoir mené avec succès un projet pilote l’année dernière, KimboCare a déjà permis à des centaines de patient-e-s de recevoir des traitements médicaux appropriés. Murielle Tiambo en est un exemple : « Une femme, âgée de 72 ans et pour laquelle la petite-fille avait acheté des Health Credits, a déclaré que c’était la meilleure expérience médicale qu’elle ait eue de toute sa vie. Elle a dit que la politesse et l’empathie dont a fait preuve le personnel étaient étonnantes et l’ont aidée à se sentir plus à l’aise pour partager son histoire médicale avec le médecin. »

KimboCare a rejoint le programme Microsoft for Startups et utilise les services Azure Cloud localement par le biais des centres de données de Microsoft en Suisse. « La proximité des données et la conformité réglementaire traitant les données sensibles des patient-e-s étaient l’une des raisons de travailler avec Microsoft », explique Franck Tiambo. « Mais ce qui a compté encore plus pour nous, c’est l’alignement fort de nos mentalités pour défier constamment le statu quo avec les personnes travaillant chez Microsoft », ajoute Murielle Tiambo. Outre Azure, KimboCare utilise également Power Apps et Dynamics 365.

« Dans la poursuite de notre mission, nous avons à la fois une énorme opportunité et la responsabilité de veiller à ce que la technologie que nous créons et soutenons profite à tous les habitant-e-s de la planète », déclare Tim Moser, Project Manager pour Microsoft for Startups Suisse. « Tout ce que nous faisons est guidé par ce sens profond de l’objectif et les valeurs intemporelles de confiance, de confidentialité, d’inclusion et de transparence. Cette mission et cet objectif guident notre engagement envers les causes et les communautés du monde entier – comme le fait KimboCare. »

Related Posts

Microsoft verändert mit Copilot for Finance das moderne Finanzwesen

Microsoft kündigt heute die öffentliche Testversion von Copilot for Finance an, eine neue Erweiterung für Microsoft 365. Copilot for Finance wird Finanzabteilungen bei Routineaufgaben unterstützen und Finanzexperten so zu mehr Produktivität und Zeit für strategische Beratung verhelfen. Copilot for Finance schliesst sich den bereits verfügbaren branchenspezifischen Erweiterungen Copilot for Sales und Copilot for Service an.

Introducing Microsoft Copilot for Finance – the newest Copilot in Microsoft 365 designed to transform modern finance

Today we’re announcing the public preview of Microsoft Copilot for Finance, the newest role-based extension of Microsoft Copilot for Microsoft 365 designed to revolutionize how finance teams approach their daily work. Copilot for Finance joins Copilot for Sales and Copilot for Service, now generally available, to provide AI-powered, role-based workflow automation, recommendations, and guided actions in the flow of work. 

Microsoft’s AI Access Principles: Our commitments to promote innovation and competition in the new AI economy

As we enter a new era based on artificial intelligence, we believe this is the best time to articulate principles that will govern how we will operate our AI datacenter infrastructure and other important AI assets around the world. We are announcing and publishing these principles – our “AI Access Principles” – today at the Mobile World Congress in Barcelona in part to address Microsoft’s growing role and responsibility as an AI innovator and a market leader.

LUKS führt automatisierte Dienstplanung in Zusammenarbeit mit Polypoint und Microsoft Schweiz ein

In a pioneering move, Luzerner Kantonsspital (LUKS), one of the first hospitals in Switzerland, is implementing an AI-driven automated shift scheduling system. This initiative aims to significantly reduce planning efforts, allocate more time to core tasks, and enhance employee satisfaction, in collaboration with Polypoint and Microsoft Switzerland. The automated scheduling system is set to launch at LUKS in the first half of 2024 after successful pilot tests.