Le Service Social de Baden numérise sa communication avec Bontrebo et le cloud de Microsoft en Suisse

Deutsch | English

Le Service Social Régional de Baden utilise un service de la startup Bontrebo pour sa communication avec les clientes. Le service fonctionne via le cloud de Microsoft dans les centres de données suisses.

Autrefois, lorsqu’un client∙e devait envoyer un document pour l’aide sociale, elle∙il le faisait soit par courrier, soit par e-mail, se souvient Eva Bühler, codirectrice du Service Social Régional de Baden. « Si quelqu’un avait une question, il était presque indispensable de téléphoner », poursuit Bühler. Mais aujourd’hui, le Service Social de Baden utilise une solution de la startup Bontrebo pour faciliter cette même communication.

« Aujourd’hui, presque tout le monde a un smartphone, ce qui rend une application plus accessible et plus intuitive qu’un e-mail ou un appel téléphonique », explique Bühler. En effet, la fonction de traduction intégrée permet également de supprimer les barrières linguistiques. Les client∙e∙s peuvent par exemple poser des questions dans leur propre langue – et les conseillère∙ers peuvent également répondre dans cette langue. « L’avantage est donc clairement une communication à bas seuil sans rupture de communication ».

En outre, les conseillère∙ers peuvent aussi régler plus facilement et plus rapidement les affaires en suspens, explique Bühler : « Ils peuvent par exemple assigner à un client ou une cliente la tâche d’envoyer le contrat de location et ensuite, le cas échéant, lui envoyer un rappel. Cela se fait désormais sans avoir à envoyer et à recevoir de longs historiques d’e-mails ou des lettres ». Les documents et l’historique des discussions sont également centralisés dans des centres de donnés suisses et peuvent être consultés à tout moment par le service social.

Lors de l’enregistrement de données personnelles aussi sensibles, une attention particulière est accordée à la protection des données afin de répondre aux exigences élevées. « Notre clientèle s’interroge elle-même sur la protection des données, elle y attache de l’importance. C’est pourquoi il était crucial pour nous que les données restent en Suisse », souligne Bühler.

C’est le cas : comme Bontrebo fait partie du programme « Microsoft for Startups », elle peut compter, en plus de l’échange avec des expert∙e∙s Microsoft, sur la disponibilité locale du cloud Microsoft Azure – et exploiter le service du Service Social Régional de Baden via les centres de calcul suisses de Microsoft. « Mais nous ne misons pas sur Azure uniquement pour la gestion locale des données », explique Thierry Rietsch, CEO et cofondateur de Bontrebo. « Grâce à la combinaison des centres de données de Microsoft en Suisse et à l’accès aux fonctions d’un cloud hyperscale, nous pouvons continuer à développer notre force d’innovation, par exemple grâce aux services cognitifs dans la traduction linguistique ».

Actuellement, la solution est utilisée avec succès dans le domaine de l’aide sociale, une extension supplémentaire à l’encadrement des demandeurs d’asile sera réalisée plus tard cette année. Le Service Social Régional de Baden renforce ainsi sa position d’institution progressiste et orientée vers les besoins, qui conseille et soutient de manière fiable les habitant∙e∙s de Baden, Turgi, Bergdietikon et Birmenstorf en cas de problèmes financiers, personnels et familiaux.

Related Posts

ABB arbeitet bei Energieeffizienz mit Microsoft zusammen

ABB gibt bekannt, dass Microsoft sich der Energieeffizienz-Initiative angeschlossen hat. Die Zusammenarbeit unterstreicht das Bemühen beider Unternehmen, die betrieblichen Kohlenstoffemissionen zu senken und die Dekarbonisierung der Industrie zu fördern.