La révolution technologique transforme l’éducation

Juin 26, 2017   |   Thomas Kersten

À New York, en mai 2017, Satya Nadella, PDG de Microsoft, a évoqué le pouvoir de la technologie à transformer l’éducation. Selon lui, lorsqu’elle est utilisée de manière appropriée, la transformation numérique est en mesure de répondre à l’un des défis les plus pressants de la société : démocratiser les opportunités éducatives.

De nombreux établissements scolaires considèrent que la transformation numérique est spécifique à la technologie elle-même, mais les ordinateurs, les tableaux électroniques et les livres électroniques ne sont que des outils. Pour récolter le fruit de la transformation numérique, l’ensemble des établissements scolaires et universitaires doivent reconnaître que les étudiants de nos jours apprennent différemment des générations précédentes. Plutôt que de remplacer les programmes scolaires, la technologie permet de les améliorer en induisant une plus grande implication de la part des étudiants et mettant en lumière des compétences importantes comme la créativité et la collaboration dont les étudiants auront besoin dans leurs métiers de demain.

Ces compétences sont particulièrement importantes en Europe où l’on prévoit 750 000 emplois vacants dans le secteur des TIC d’ici à 2020 (la Commission européenne).

Maintenir l’engagement des étudiants

L’un des plus grands défis pour les enseignants est de garder une classe intéressée et engagée. Dans plusieurs pays européens, dont l’Irlande et l’Espagne, le nombre d’élèves par classe étant supérieur à la moyenne mondiale (OCDE), les enseignants peinent à surveiller les nombreux facteurs qui influent sur l’apprentissage d’un élève. À l’instar du responsable d’une équipe de football qui peut suivre la performance de chacun de ses joueurs, les enseignants devraient également pouvoir suivre les performances d’apprentissage des élèves. Grâce à la puissance des Big Data et des analyses, l’approche individuelle devient possible dans un environnement de groupe.

Pour ce faire, Microsoft Azure, la plate-forme de cloud computing de classe entreprise de Microsoft, fournit les outils de puissance de traitement et d’analyse. Une solution d’analyse dédiée à l’étudiant peut regrouper les données des élèves, notamment leur assiduité, leur participation à des programmes alimentaires et d’autres facteurs sociaux qui influent sur l’apprentissage. Avec Microsoft Azure Machine Learning, la solution peut même prédire les changements de comportement d’apprentissage avant même qu’ils ne se produisent. Les enseignants pleinement conscients de la situation de chaque élève peuvent intervenir en amont et donner aux étudiants l’aide dont ils ont besoin pour surmonter les obstacles à leur apprentissage.

C’est un facteur particulièrement important pour les établissements scolaires qui accueillent des élèves nécessitant un parcours éducatif adapté. C’est notamment le cas pour les dyslexiques qui peuvent demander une attention particulière. Pour véritablement démocratiser l’éducation, il est essentiel que ces besoins soient identifiés et soutenus avec la technologie adéquate. Chez Holly Spring Elementary School aux États-Unis, Microsoft Learning Tools habilite les élèves, quelles que soient leurs compétences, à lire de manière indépendante. L’outil fonctionne en mettant en surbrillance et en temps réel les mots que les élèves lisent au fur et à mesure de leur lecture.

Cela facilite l’orientation et l’amélioration de la compréhension de la lecture. Avec ces types de technologie, les établissements scolaires peuvent offrir une meilleure pastorale à tous leurs élèves et, par conséquent, améliorer leurs performances à tous les niveaux.

Responsabiliser les éducateurs

Tout comme le travail n’est plus lié au bureau, l’apprentissage ne se limite plus à la salle de classe. Les écoles créent une communauté d’apprentissage qui s’étend au-delà de l’enceinte de l’établissement scolaire et aident les étudiants et les enseignants là où ils se trouvent et à chaque instant, tout cela grâce à la technologie.

Le Centro Integrado de Formación Profesional La Laboral à Gijon, en Espagne, utilise la technologie Microsoft pour s’assurer que l’apprentissage est accessible à tous les étudiants. Les classes de conception Web utilisent un environnement d’apprentissage mixte pour permettre aux étudiants d’avoir accès aux ressources dont ils ont besoin, à tout moment, via Microsoft Sharepoint. Les enseignants donnent cours sur Skype et enregistrent chaque session pour que les élèves puissent ensuite réviser. Grâce à un emploi du temps plus flexible, les étudiants qui travaillent ou qui ont d’autres responsabilités professionnelles ou familiales peuvent apprendre au moment opportun sans que cela n’influe sur la qualité de leurs études.

Les étudiants utilisent OneNote Class Notebook pour collaborer à distance à divers projets. Cela signifie que les enseignants peuvent accéder à OneNote et fournir des commentaires instantanés, même si l’élève n’a pas pu assister au cours en personne. Les outils de collaboration numérique de OneNote Class Notebook seront bientôt intégrés dans Microsoft Teams, un nouvel outil qui permet aux enseignants de créer un hub numérique unique pour la classe. Grâce à Teams, les enseignants peuvent gérer des groupes de projets, distribuer et noter des devoirs, inviter des intervenants extérieurs et intégrer des contenus vidéo depuis internet, partager du matériel et avoir des conversations de fils de discussions en temps réel. Les nouveaux outils tels que InTune for Education sont plus abordables pour les établissements scolaires. Ils sont également plus simples et rapides à configurer, et la gestion du matériel et de nouveaux périphériques Windows 10 devient un jeu d’enfant. Tous ces éléments permettent aux éducateurs de se concentrer sur l’enseignement plutôt que sur la technologie.

Renforcer la recherche académique

Pour les établissements d’enseignement supérieur axés sur la recherche, la transformation numérique apporte les moyens de soutenir des recherches influentes et qui visent à transformer le monde. Microsoft Cloud fournit aux chercheurs un stockage de données, une capacité informatique, des outils de collaboration et des analyses de classe entreprise, tout en s’assurant qu’ils peuvent travailler rapidement et avec précision avec n’importe quelle combinaison de sources de données dans un environnement sécurisé et en temps réel, et ce quelles que soient les zones géographiques.

Grâce au programme Microsoft Azure for Research, Microsoft propose gratuitement des ressources de stockage et d’informatique Azure à des projets de recherche novateurs, tels que l’initiative REACH dirigée par l’Université d’Oxford. Le programme utilise Azure Machine Learning pour permettre d’améliorer l’accès à l’approvisionnement en eau potable en Afrique et en Asie.

Un meilleur avenir

La technologie peut permettre aux étudiants d’aujourd’hui de créer le monde de demain. Les étudiants que nous dotons de compétences numériques aujourd’hui travailleront dans des carrières auxquelles nous ne pensons pas, et concevrons une nouvelle technologie qu’il nous est impossible d’imaginer à l’heure actuelle. Les éducateurs, les parents et les entreprises technologiques ont la responsabilité de leur offrir la meilleure éducation et les meilleurs outils possible pour faire de cet avenir une réalité. La technologie est la clé pour aider nos étudiants à réussir, à réfléchir de manière créative et à créer un monde meilleur.

Pour savoir de quelle façon la technologie peut responsabiliser les étudiants et les éducateurs, cliquez ici.

Tags: , , , ,