Quel est le point commun des entreprises ayant une croissance à deux chiffres ? Un intérêt marqué pour l’innovation sur le lieu de travail. C’est ce que montre une nouvelle étude de Microsoft menée en Belgique et treize autres pays européens

 |   Thomas Kersten, Communications Manager Microsoft BeLux

Modern work environnement

Nos clients nous disent régulièrement que l’aptitude à suivre le rythme de la transformation numérique et de l’innovation fait partie de leurs principales préoccupations. Des innovations telles que le cloud et l’intelligence artificielle aident les entreprises à se développer, à gagner en efficacité et à prendre de meilleures décisions. En termes simples: de nouvelles opportunités (mais aussi des menaces concurrentielles) peuvent se présenter chaque jour pour les chefs d’entreprise d’aujourd’hui. Pour en savoir plus sur leurs besoins et aider nos clients à conserver une longueur d’avance, nous avons entrepris une nouvelle étude, en collaboration avec des milliers de salariés et de dirigeants de toute l’Europe. Nous avons posé des questions sur la croissance de l’entreprise, l’engagement des employés, les styles de leadership et la technologie.

Nous avons constaté que le changement est vraiment la nouvelle norme alors que les entreprises s’efforcent de s’adapter et d’être plus concurrentielles. 90 % des dirigeants belges déclarent que leur organisation a récemment connu une transformation majeure. Et le défi numéro un de la transformation dans l’esprit des dirigeants est la culture de l’entreprise. Cela a du sens pour moi : alors que l’innovation évolue très vite et que les décisions au niveau du top management peuvent être prises rapidement, nous sommes en tant qu’êtres humains généralement assez réticents à accepter le changement. Toutefois, l’étude a révélé qu’une bonne culture de l’environnement de travail pouvait être extrêmement profitable aux entreprises. Les entreprises considérées comme ayant des « cultures innovantes », généralement définies comme des cultures dans lesquelles les idées nouvelles sont adoptées et soutenues, ont deux fois plus de chances d’atteindre une croissance à deux chiffres. Ces entreprises semblent également bien placées pour gagner la bataille des talents : la majorité des employés de ces organisations (79 %) prévoient de rester en poste, contre 54 % des employés travaillant dans des cultures moins innovantes.

Que pouvons-nous apprendre des organisations aux cultures innovantes ?

Avoir une solide culture d’entreprise n’est pas seulement une question de valeurs et de processus. Le meilleur moyen de changer de culture est de changer la façon dont les gens travaillent ensemble.

Protéger l’attention des employés et promouvoir le travail dans un état de « flux »

L’un des enseignements les plus révélateurs de l’étude est que les gens affirment perdre jusqu’à 57 % de leur temps de travail optimal. Les employés ont l’impression que les réunions et les courriels contre-productifs, les interruptions inutiles et le temps nécessaire pour retrouver les informations réduisent le temps qui pourrait être consacré à leurs tâches prioritaires. J’en déduis que les entreprises ont là une très belle opportunité d’aider les salariés à garder le temps nécessaire pour se concentrer et libérer leur potentiel.

L’étude a révélé que la combinaison d’un environnement physique adéquat, d’outils techniques et d’un gestionnaire qui prend en charge diverses méthodes de travail pouvait réduire de moitié ce temps sous-optimal. Mais plus qu’un simple moyen de libérer les gens pour qu’ils « réalisent plus de tâches », cela leur offre en réalité plus de possibilités de travailler en état de flux. C’est ce qu’on appelle parfois « être dans la zone », cet état qui vous permet de mobiliser toute votre énergie et de vous concentrer sur quelque chose, à tel point que vous ne voyez plus le temps passer. Nous avons constaté que lorsque les personnes étaient capables de travailler de cette manière, elles étaient trois fois plus susceptibles de dire qu’elles sont heureuses dans leur travail. Le Dr. Michael Parke, collaborateur de l’étude à la London Business School, résume :

« Des décennies de recherche nous ont appris que l’un des facteurs les plus importants de l’engagement des personnes est la capacité de progresser sur un travail ayant du sens. Protéger l’attention des employés afin qu’ils puissent progresser rapidement vers leurs objectifs de travail importants est essentiel pour leur engagement, leur accomplissement et leur volonté de s’adapter à l’évolution des demandes. »

S’assurer que certaines personnes et équipes peuvent relever les défis à leur manière peut avoir un impact important sur le flux. L’étude a révélé que 56 % des employés travaillant en état de flux déclaraient pouvoir choisir leur façon de travailler contre seulement 33 % de ceux déclarant pouvoir travailler en état de flux sans avoir la souplesse voulue dans leur travail.

Ne supprimez pas simplement les silos, construisez des ponts

On discute depuis des années de l’importance pour les entreprises de supprimer les silos en interne. Les entreprises aux cultures innovantes vont encore plus loin et veillent à ce que les équipes puissent collaborer non seulement entre elles mais également avec d’autres départements ainsi qu’avec des parties externes comme les clients et les partenaires.

Lorsque nous avons demandé quelle était l’importance de la collaboration pour la croissance future, les différences entre les entreprises étaient claires.

  • 87 % ont déclaré que la collaboration interne entre les équipes était très importante pour la croissance, contre 71 % des dirigeants d’entreprises moins innovantes.
  • 62 % ont déclaré que la collaboration externe avec leurs partenaires était essentielle à la croissance de leur entreprise contre seulement 44 % de leurs homologues dans des entreprises moins innovantes.

En ce qui concerne la meilleure façon de promouvoir plus de connectivité, l’étude suggère qu’il est utile de donner aux employés une certaine souplesse sur le temps et le lieu de travail – tout en veillant à ce qu’ils aient la technologie adéquate. 

Innovation Culture Map

Renforcer les équipes et se concentrer sur le développement d’une culture de l’apprentissage 

Les salariés des entreprises les plus innovantes se sentent vraiment soutenus par leurs dirigeants. En fait, ils sont environ deux fois plus susceptibles de dire qu’ils se sentent en mesure de prendre des décisions. En outre, ils sont plus susceptibles de dire qu’ils peuvent faire entendre leur voix au sein de l’entreprise (77 % de ceux baignant dans une culture d’innovation contre 54 % de ceux travaillant dans des entreprises moins innovantes). Il est clair que ces dirigeants sont très concentrés sur la mobilisation, par opposition à la gestion de leurs équipes.

De plus, les travailleurs évoluant dans des cultures innovantes sont beaucoup plus susceptibles de dire qu’ils ont le droit de faire une erreur. Cela résonne certainement chez moi. En tant qu’entreprise, nous avons engagé notre propre transformation et notre leader, Satya Nadella, parle souvent de l’importance d’une culture du « tout apprendre » par opposition à une culture du « tout savoir ». En cette période où le changement est la seule constante, nous allons tous vite et les erreurs sont donc inévitables. L’important est que nous puissions reconnaître ouvertement ce qui ne fonctionne pas, en tirer des enseignements, nous adapter et continuer à progresser en tant qu’équipe.

Ce que les leaders peuvent faire aujourd’hui

Manifestement, tout changement de culture significatif doit venir du sommet. Cependant, une fois que le leadership est aligné, nous avons constaté que les managers sont des agents essentiels du changement. S’assurer qu’ils ont les compétences et la marge de manœuvre nécessaires pour conduire le changement peut faire une énorme différence. En outre, une technologie moderne sur le lieu de travail a également été citée comme l’un des facteurs les plus importants d’une transformation réussie, selon des managers.

Résultat : les entreprises qui réussiront demain ne pensent pas à la manière de rendre leur main-d’œuvre plus productive mais à la façon d’aider leurs employés à être plus innovants.

Pour plus de conseils et d’idées, consultez le rapport complet.

 

Tags: , , ,