Métiers du numérique à la puissance féminine : Microsoft France et ses partenaires Epitech et Zup de Co lancent la Web@cadémie « Ambition Féminine »

logos-webacademie-epitech

Issy-Les-Moulineaux, le 8 Novembre 2016 – Microsoft France, Epitech et Zup de Co franchissent une nouvelle étape décisive dans leur politique en faveur de la mixité professionnelle et lancent la première promotion « Ambition Féminine » de la Web@cadémie composée à 80% de jeunes filles. Cette initiative s’inscrit dans la continuité de l’engagement de long terme de Microsoft France afin de favoriser l’employabilité des jeunes, et la mixité dans les métiers du numérique. Depuis 6 ans, la Web@cadémie forme en effet gratuitement les jeunes de 18 à 25 ans en décrochage scolaire aux métiers du développement web.

webacademie-ambition-feminine

Lever les idées reçues sur les métiers du numérique

Aujourd’hui, le secteur du numérique compte seulement 27% de femmes actives (versus 48% tous secteurs confondus) et moins de 20% sur les « cœurs de métiers » du numérique (développeur, R&D, chef de projet) [1]. La promotion « Ambition Féminine » a pour objectif de casser les idées reçues, de favoriser le développement des talents féminins dans les métiers du numérique et de créer de nouveaux modèles.

Composée à 80% de jeunes filles alors qu’elles ne constituent traditionnellement que 20% des effectifs standard d’une promotion, « Ambition Féminine » va permettre à 20 jeunes femmes âgées de moins de 30 ans de bénéficier de 2 années de formation au métier de développeuse web :

  • Une première année d’enseignement basée sur la « pédagogie par projet » qui permet d’être opérationnel sur les technologies web actuelles
  • Une seconde année en alternance entre la Web@cadémie et des entreprises telles que Microsoft France ou ses partenaires destinée à approfondir la formation et à mettre en pratique les enseignements.

Ces jeunes femmes ont été sélectionnées suite à la phase de « Piscine », 3 semaines intensives de mise à niveau et d´immersion dans les bases de la programmation qui a eu lieu récemment, du 3 au 26 octobre 2016.

« Il est aussi de la responsabilité des acteurs privés du secteur de se mobiliser pour lutter contre les stéréotypes et lever les blocages en matière d’orientation scolaire et de perspectives de carrière des jeunes filles. C’est donc tout naturellement que Microsoft France a décidé de s’associer à ce projet ambitieux, en étant le principal partenaire de la première promotion de la Web@cadémie Ambition féminine. Nous souhaitons ainsi franchir une nouvelle étape afin de briser ce plafond de verre », déclare Corinne Caillaud, Directrice des Affaires Publiques de Microsoft France.

Au-delà d’une participation au financement des deux années de formation au sein de la Web@cadémie, la contribution de Microsoft se décline sur 3 champs principaux :

  1. L’accompagnement dans la formation sur les technologies (.Net)
  2. L’accompagnement dans la découverte du monde professionnel et de ses codes au travers de visites personnalisées du Campus de Microsoft et du développement d’un programme de parrainage avec les salariés de Microsoft
  3. L’accueil en stage du major de la promo au sein du département DX (Developpeur Xperience)

Sophie Viger, Directrice de la Web@cadémie ajoute : « Microsoft est notre partenaire privilégié qui s’est engagé dès le début de l’aventure et à cru dans la pertinence de notre projet. A présent, nos liens se sont renforcés, non seulement financièrement, Microsoft subventionne une grande partie du coût de la formation Web@cadémie Ambition féminine, mais aussi humainement, chaque étudiant de la Web@cadémie étant mentoré par un salarié de Microsoft. De plus, des experts de Microsoft interviennent dans la formation sur un module spécifique .Net et notre major de promotion effectue un stage de 6 mois chaque année dans le département DX chez Microsoft. »

Microsoft France, engagé pour l’employabilité des jeunes et la mixité dans les métiers du numérique

Convaincu que le numérique est un moteur d’égalité des chances et de réduction des inégalités entre les femmes et les hommes, Microsoft France s’engage depuis plusieurs années pour permettre aux jeunes et plus particulièrement aux jeunes filles de bénéficier de ces opportunités à travers des programmes tels que Digigirlz ou encore la signature de la Charte ONU et Femmes.

Afin de mieux cerner les origines de la faible représentativité des femmes dans les professions scientifiques, Microsoft a récemment réalisé une étude à l’échelle européenne afin de déterminer l’âge à partir duquel les jeunes filles cessent de s’intéresser aux matières scientifiques à l’école.

  • Il ressort de cette étude que l’intérêt des jeunes filles pour les sciences apparait au début de l’adolescence (11 ans) mais chute brutalement entre 16 et 18 ans.
  • L’enquête distingue trois principaux facteurs à l’origine de cette baisse d’intérêt pendant l’orientation:
  1. Le manque de modèles féminins auxquels se référer
  2. Une perception d’inégalités hommes/femmes dans les carrières scientifiques. Plus d’une jeune Française sur deux précise en particulier qu’elle oserait davantage se lancer dans une carrière scientifique si on lui donnait l’assurance que les opportunités d’emploi hommes/femmes étaient égales.
  3. Leurs perceptions en matière de métiers scientifiques qu’elles associent à des activités insuffisamment sociales et créatives d’une part, et dont le caractère trop abstrait les repousse d’autre part [2].

tweetcard-webac

 

Contacts presse

Agence Hopscotch
Paul Luce – 01 41 34 21 42 – pluce@hopscotch.fr
Sally Gay – 01 58 65 00 37 – sgay@hopscotch.fr

 

A propos de la Web@cadémie

Initiée en 2010 en partenariat avec Epitech et l’association Zup de Co, la Web@cadémie forme gratuitement en deux ans au développement Web des jeunes de 18 à 25 ans passionnés d’informatique et sortis du système scolaire sans le baccalauréat. La pédagogie utilisée est celle d’Epitech dont la finalité est l’acquisition de compétences techniques et de méthodes d’apprentissage qui visent  à permettre aux étudiants d’apprendre à apprendre, ainsi qu’une forte présence en entreprise (stages, part time et contrat de professionalisation) leur conférant des qualités fortement plébiscités par les entreprises. La Web@cadémie est présente à Paris et Lyon, elle a reçu le soutien du Syntec Numérique et de Tech’in France et a été labellisée « Grande Ecole du Numérique » ainsi que « La France s’engage ».

[1]  OPIIEC (Observatoire Prospectif de l’Informatique, de l’Ingénierie, des Etudes et du Conseil), mars 2016

[2] Enquête Girls in Stem