Près d’un adolescent français sur deux victime de harcèlement en ligne

Pour les aider, Microsoft, Simplon, organisme de formation social et solidaire et l’Association Participe Présent avec le soutien de la Fondation de France dévoilent la Troll Killer Box, un outil téléchargeable qui permet aux jeunes de répondre avec humour aux attaques en ligne !

Issy-les-Moulineaux, le 6 février 2018 – Discrimination, misogynie, incitation à la haine… 47 % des jeunes Français sont régulièrement confrontés au harcèlement en ligne. A l’occasion du Safer Internet Day[1], Microsoft dévoile les résultats du Microsoft Digital Civility Index, l’étude des interactions négatives sur Internet, et présente la Troll Killer Box, destinée à répondre avec humour aux attaques en ligne.

 

Près de la moitié des femmes françaises victimes de cyber harcèlement 

Pour mieux comprendre les menaces qui émanent de certains comportements sur Internet et trouver des solutions, Microsoft publie pour la 2e année consécutive le Digital Civility Index. Cette étude recense les interactions négatives qui ont lieu en ligne ainsi que leurs conséquences sur le comportement de chacun.

Ainsi, 58 % des Français interrogés déclarent avoir été exposés au harcèlement en ligne (contre 65 % au niveau mondial). L’hexagone occupe la 5ème place du classement sur les 23 pays interrogés à travers le monde. Vingt critères ont été pris en compte dans l’étude, parmi lesquels : le contact non désiré, les sextos, la cyber intimidation ou encore la misogynie.

Plus précisément sur la France :

  • 48 % des femmes et 38 % des hommes déclarent avoir déjà été victimes de harcèlement sexuel sur Internet
  • Si les intrusions ou contacts non désirés ont tendance à diminuer, ils demeurent le risque le plus courant (43 %)
  • Le « sexting » non désiré, reçu ou envoyé, est le 4ème risque le plus courant auprès de 17 % de répondants
  • Parmi les conséquences de ces interactions négatives mesurées par l’étude, près de la moitié des femmes et adolescentes françaises interrogées déclarent connaitre une perte de confiance en elles dans leurs interactions en ligne mais aussi dans leur quotidien

 

Troll Killer Box, un outil conçu par les jeunes pour les jeunes pour répondre au cyber-harcèlement

Plus que jamais engagé pour rendre Internet plus sûr, Microsoft propose des outils et conseils afin de limiter les risques en matière d’e-réputation, de confidentialité des données ou encore de relations en ligne.

Cette année, à l’occasion du Safer Internet Day, afin de répondre aux actes de violence en ligne, Microsoft, Simplon[2],ainsi que l’association Participe Présent, avec le soutien de la Fondation de France, ont initié le projet Troll Killer Box. Ce module d’extension de navigateur (ou plugin[3]), disponible dès aujourd’hui sur les navigateurs Edge et Chrome, permet aux jeunes de répondre aux attaques en ligne avec humour en reprenant les codes des réseaux sociaux : GIFs, photos et punchlines truffées d’humour.

Pensée avec des jeunes de Seine Saint-Denis et du Val d’Oise au cours de 8 ateliers de réflexion encadrés par les partenaires du projet, la Troll Killer Box a été l’initiative jugée la plus adaptée pour lutter contre les dérives du net lors d’un hackaton final réunissant plusieurs équipes les 13 et 14 mars 2017. Elle encourage une utilisation plus responsable et sécurisée du numérique et particulièrement des réseaux sociaux.

 

Former les adolescentes d’aujourd’hui aux enjeux et dangers du numérique !

Alors que les adolescentes sont plus exposées que les garçons au harcèlement en ligne, Microsoft s’engage tout au long de l’année à leurs côtés avec sa DigiGirlz Académie réunissant une promotion de 25 collégiennes afin de les accompagner dans leur formation au numérique, en partenariat avec l’association Zup de Co. Utilisation et dangers des réseaux sociaux, découverte, apprentissage et projection professionnelle dans le secteur du numérique, la DigiGirlz Académie est un programme d’éducation fondé sur l’échange et le partage entre les équipes de Microsoft, de Zup de Co et de jeunes collégiennes de 3ème et 4ème issues de 6 collèges parisiens en réseau d’éducation prioritaire.

 

 

Méthodologie : L’étude « Civility, Safety and Interaction Online » examine l’ampleur des comportements négatifs sur Internet et leurs conséquences. Les résultats s’appuient sur l’année écoulée et sont obtenus lors d’entretiens avec des adolescents âgés de 13 à 17 ans et des adultes âgés de 18 à 74 ans. Etude basée sur 20 critères de risques de harcèlement en ligne et réalisée dans 23 pays (neuf nouveaux pays, trois risques supplémentaires par rapport à la dernière édition).

Les résultats complets de l’étude sont disponibles auprès du service de presse Microsoft France.

Toute publication totale ou partielle des résultats de l’étude doit impérativement utiliser la mention complète suivante : « Microsoft Digital Civility Index (DCI) 2017 – Etude réalisée par Telecommunications Research Group pour Microsoft Corporation » et aucune reprise de l’enquête ne pourra être dissociée de cet intitulé.

 

 

[1] Le Safer Internet Day est un événement mondial annuel pour promouvoir un Internet plus sécurisé auprès des jeunes, leurs parents et la communauté éducative afin d’encourager les comportements responsables en ligne

[2] Simplon est un réseau de fabriques numériques et inclusives en France et à l’étranger. Cette entreprise sociale et solidaire a formé plus de 1500 apprenants aux métiers du numérique depuis 2013. Simplon veut faire du numérique un véritable levier d’inclusion et révéler des talents parmi des publics peu représentés dans le secteur.

[3] Un plugin est une application logicielle qui vient s’ajouter au navigateur pour accroître ses possibilités multimédias