L’enseignant 2.0 face au challenge du numérique!

Chaque année, la semaine européenne du code encourage les jeunes de toute l’Europe à s’initier à l’informatique de manière pratique. Les compétences en informatique sont de plus en plus demandées sur le marché du travail européen, dans toutes sortes de secteurs. En fait, plus de 90% des emplois requièrent désormais des compétences de base en informatique. Dans le même temps, la demande de professionnels des TIC qualifiés en Europe a augmenté de 4% par an au cours de la dernière décennie.

La Semaine du code de l’UE est le moment idéal pour que les jeunes se plongent dans le monde du code et commencent à renforcer leur expertise. Mais au moment du lancement de l’édition de cette année, nous souhaitons également remercier les enseignants qui travaillent non seulement cette semaine, mais toute l’année, pour veiller à ce que leurs élèves soient capables d’assurer leur réussite future.

Nous avons récemment discuté avec plusieurs enseignants de toute l’Europe des compétences qu’ils apprécient le plus dans leurs classes et de la façon dont ils travaillent pour perfectionner ces compétences en utilisant la technologie.

Etudiants HoloLens

Perfectionner les comportements liés à la sécurité
Pour Tere Lorca Alhama, professeur de musique et d’informatique en Espagne, la communication et la résolution de problèmes sont des compétences prioritaires, avec la pensée critique et la culture numérique: « En ce qui concerne leur vie en ligne, nous devons donner aux étudiants les outils pour interagir en toute sécurité et se comporter de manière appropriée. Les médias sociaux peuvent être un outil pédagogique puissant, par exemple, mais les enfants doivent d’abord apprendre à les utiliser.  »

Pour Nicos Paphitis, professeur d’informatique basé à Chypre, les compétences générales sont importantes, mais il est également nécessaire de s’adapter aux besoins de chaque élève. Alors que ses étudiants bricolent avec Minecraft ou explorent un nouveau langage de programmation, ils apprennent en fait à collaborer, à repenser, à résoudre des problèmes et à s’améliorer, le tout à leur rythme. C’est un «apprentissage en profondeur», comme l’appelle Nicos, et c’est là où il voit les étudiants s’épanouir et rester engagés.

Un tel environnement favorise la créativité, très recherchée par les employeurs . Łukasz Gierek, un enseignant polonais, dont l’école fait partie du programme Microsoft Showcase Schools, explique pourquoi cette compétence occupe une place centrale dans sa classe: «La créativité et la collaboration sont les deux compétences les plus importantes de la prochaine génération. La créativité est ce qui nous rend humain. Plus nous utilisons l’IA, plus nous devons cultiver la créativité.  »

« La créativité et la collaboration sont les deux compétences les plus importantes pour la prochaine génération. »

Salle de classe

Aujourd’hui, de la créativité à la collaboration, de la résolution de problèmes à la pensée critique, la main-d’œuvre de demain aura besoin d’une gamme de compétences non techniques. Notre recherche sur la promotion 2030 a révélé que les emplois de demain nécessiteraient probablement un mélange de compétences numériques, de capacités telles que la résolution de problèmes et la pensée analytique, ainsi que de compétences socio-émotionnelles. Pourtant, seuls 50% des étudiants interrogés possédaient la combinaison essentielle de compétences numériques, cognitives et socio-émotionnelles.

Pour combler cette lacune, il est essentiel d’adopter une approche centrée sur l’étudiant. Nicos constate que ses étudiants apprennent mieux quand ils maîtrisent leur propre parcours d’apprentissage – une chose avec laquelle les étudiants interrogés ont souscrit. Pourtant, pour les enseignants, cela peut parfois sembler être un fardeau supplémentaire en plus d’un emploi du temps déjà chargé.

La technologie peut aider à cet égard, car elle permet aux enfants d’avoir plus de connaissances pratiques dans le programme d’études, tout en permettant aux enseignants de se concentrer sur le fait de les aider à développer leurs propres capacités. Les activités de code et de programmation en particulier donnent aux étudiants la possibilité de mettre en pratique des compétences générales telles que la résolution de problèmes, le travail d’équipe et la pensée analytique. Pour Łukasz, la clé est de montrer, et non de dire: «Nous ne pouvons pas simplement donner aux étudiants les réponses; nous devons leur donner les outils pour le faire eux-mêmes.  »

Aider les enseignants européens à devenir des apprenants 
Le passage à une approche centrée sur l’élève entraîne une certaine perte de contrôle. Pour certains enseignants, cela peut être effrayant, en particulier s’ils se sentent dépassés par leur niveau de compétences numériques. C’est pourquoi l’apprentissage tout au long de la vie et le mentorat par les pairs sont si importants.

Selon Nicos, le fait de pouvoir accéder gratuitement à des ressources et à du matériel via Microsoft Education Community l’aide à suivre les évolutions numériques et à les appliquer à son enseignement plus rapidement que jamais. Il forme des collègues à l’utilisation de la technologie dans leurs cours et a mis en place un réseau d’ambassadeurs dans les écoles pour élargir cet impact: «Les enseignants ont besoin de sentir qu’ils sont soutenus et qu’il y a toujours quelqu’un pour les aider quand ils en ont besoin. »

« Les enseignants ont besoin de sentir qu’il y a quelqu’un pour les aider quand ils en ont besoin »

Bus Ecole

Łukasz et Tere sont également des mentors parmi leurs pairs, qui forment des enseignants de différents domaines à l’utilisation de nouveaux outils numériques. Pour Łukasz, il s’agit pour les enseignants de devenir des modèles: après tout, s’ils ne se lancent pas dans l’essai de nouvelles choses, comment peuvent-ils s’attendre à ce que les élèves le fassent?

Des professeurs comme Nicos, Łukasz et Tere Lorca ne sont que quelques-uns des nombreux brillants éducateurs européens qui font tout leur possible pour que leurs étudiants aient la meilleure chance de réussir dans un monde de plus en plus numérisé.

Microsoft est fier de soutenir ces efforts: de la formation d’enseignants en Irlande à l’introduction du code dans les salles de classe, en passant par le support des enseignants italiens à apprendre l’IA et la robotique en ligne, jusqu’à l’équipement des enseignants tchèques avec des didacticiels de code qu’ils peuvent facilement intégrer dans leurs plans de cours. Avec le soutien approprié, ils peuvent ouvrir la prochaine génération de penseurs créatifs, d’innovateurs et de décideurs.

Si vous êtes enseignant et que vous souhaitez en savoir plus sur la manière dont vous pouvez utiliser la technologie pour renforcer les compétences de vos étudiants, rejoignez-nous à l’un de nos événements locaux de la Semaine du code de l’UE ou explorez nos ressources en ligne .

Articles Similaires