Conférence de rentrée Microsoft France : l’innovation au service d’une relance inclusive et durable

Issy-les-Moulineaux, le 17 septembre 2021 – A l’occasion de la conférence de rentrée de Microsoft France, qui s’est tenue hier, Corine de Bilbao, Présidente de Microsoft France, a dévoilé la feuille de route de l’entreprise pour le premier semestre 2021. Au programme : accompagner le développement d’un nouveau monde du travail hybride, accélérer son ancrage territorial avec l’ouverture de nouvelles écoles et de nouveaux labs, et développer des écosystèmes vertueux au service de l’environnement. La matinée a également constitué l’occasion de valoriser l’innovation sous toutes ses formes avec le témoignage de Barbara Lavernos, Directrice Générale Adjointe ‐ Recherche, Innovation et Technologie de L’Oréal sur les enjeux de la Beauty Tech et une expérience inédite d’holoportation au Museum d’Histoire Naturelle de Paris. 

« Avec près de 40 ans d’initiatives innovantes en France, Microsoft contribue à la compétitivité nationale, à l’éducation numérique et au développement d’un environnement de confiance aux côtés de l’écosystème et avec le soutien de ses 10 500 partenaires. La relance économique est la responsabilité de tous : nous devons poursuivre la dynamique de réinvention de nos modèles d’organisation afin d’assurer une reprise inclusive et durable. » Corine de Bilbao, Présidente Microsoft France

Déployer une vision du travail hybride centrée sur l’expérience collaborateur

La généralisation du travail hybride au cours des 18 derniers mois, s’il a été soudain et au départ subi, est l’un des changements les plus importants dans la culture du travail des cinquante dernières années. Aujourd’hui, un nouveau modèle de travail hybride se dessine, où les collaborateurs souhaitent choisir où, quand et comment ils travaillent, et s’attendent à ce que leur employeur leur propose proactivement différentes options.

  • Le travail hybride est source d’opportunités mais révélateur de nombreux paradoxes : une majorité de collaborateurs souhaite continuer à télétravailler un ou plusieurs jours par semaine, mais dans le même temps, expriment le besoin de lien social. Pour plus de 7 Français actifs sur 10, le travail, et surtout le lien social au travail, contribuent à leur bonheur. Préserver la qualité relationnelle et garantir l’inclusion de tous, même à distance, doit désormais constituer une priorité pour les managers et les leaders d’équipe.
  • Microsoft France a réaffirmé en ce sens sa vision d’un travail hybride centré sur l’expérience collaborateur et a présenté les nouveaux accords de télétravail de l’entreprise. Signés début septembre 2021, ces accords approfondissent la culture de flexibilité du travail qui existait déjà au sein du groupe. Concrètement, les collaborateurs pourront choisir le rythme de télétravail qui correspond à leurs besoins. Chaque collaborateur pourra décider de télétravailler de 1 à 3 jours par semaine en fonction de leurs besoins et aspirations, et jusqu’à 5 jours par semaine avec autorisation managériale. Les rythmes de travail en présentiel / à distance seront partagés avec le management. Une indemnité forfaitaire de 55€ par mois sera accordée aux télétravailleurs, ainsi que des prêts de matériel informatique et de mobilier.

« La révolution du travail hybride est une affaire collective et itérative. Elle ne peut se construire que par un apprentissage progressif, une démarche rassemblant l’ensemble des collaborateurs, des clients et partenaires. Nous sommes convaincus que le travail hybride représente l’avenir. » Jean-Christophe Pitié, Directeur Marketing et Opérations Microsoft France

L’Oréal champion de la Beautytech, ou comment Microsoft aide les entreprises à relever tous les défis de la transformation digitale

Inventer la beauté du futur pour répondre à la quête infinie de beauté et de bien être des consommateurs du monde entier pour une beauté toujours plus inclusive , responsable et transparente et, en symétrie, accompagner tous les collaborateurs de L’Oréal dans leurs aspirations vers de nouveaux modes de travail augmentés par la technologie et la puissance de la data : il s’agit des ambitions du Groupe L’Oréal dans son grand programme BEAUTYTECH annoncé il y a 3 ans. Au cours de la conférence, Barbara Lavernos est revenue sur ces enjeux actuels du leader de la beauté et l’accompagnement de Microsoft pour y répondre.

  • La Workplace Intelligence à l’œuvre pour l’amélioration de la performance : L’Oréal a mis en place avec Microsoft l’une des premières Digital Retail Workplaces au monde. Basée sur la plateforme Microsoft Teams, elle est destinée aux 25 000 Beauty Advisors (équipes dans les points de vente) du Groupe dans le monde qui peuvent l’utiliser pour communiquer en temps réel, accéder à des formations en ligne, ou encore monitorer la performance.
  • La réalité mixte au service de la production industrielle : L’Oréal utilise aujourd’hui la technologie HoloLens de Microsoft pour gagner en agilité sur des ses opérations de maintenance, d’audit et d’intégration de nouveaux équipements ainsi que la possibilité via le casque de réalité virtuelle de contacter à distance un expert. Ce type de solution permet également de réduire les coûts de déplacement, ainsi que l’empreinte écologique.
  • Les solutions de beauté augmentée intégrant des algorithmes de diagnostic, des virtual try on et des offres « sur mesure ».
Corine de Bilbao et Barbara Lavernos
Corine de Bilbao et Barbara Lavernos évoquent les ambitions de L’Oréal pour la Beautytech

 

« Pour inventer la beauté du futur, nous devons nous transformer en entreprise du futur. La technologie n’est plus un « nice to have » : elle est au cœur de tous nos métiers. Elle est devenue une façon de concevoir le nouveau modèle de notre entreprise » Barbara Lavernos, Directrice Générale Adjointe – Recherche, Innovation et Technologie de L’Oréal

Faire émerger les talents du numérique de demain 

Une transformation digitale réussie des entreprises et des organisations ne peut se concevoir que si elles ont accès à des collaborateurs formés aux compétences numériques.

  • Afin de permettre à chacun de profiter des opportunités offertes par le numérique et de répondre aux besoins du marché de l’emploi, Microsoft France a lancé en 2018 un programme de formations aux compétences numériques. Les écoles opérées par Simplon et WebForce3/Social Builder abordent des sujets aussi divers que l’intelligence artificielle, le cloud ou encore le développement d’applications et participent à l’innovation technologique sur les territoires et encourage la diversité dans notre secteur.
    • Ecoles Microsoft : un bilan très positif. 3 ans après le début du programme, Microsoft France est fier d’avoir accompagné plus de 600 apprenantes et apprenants aux parcours divers et variés, toutes les écoles confondues. Présentes dans 9 régions de France, les 33 promotions ont pu voir le jour grâce à une mobilisation collective de plus de 170 partenaires dont Pôle Emploi, de nombreuses régions, les OPCO et les entreprises, qui partagent l’ambition de développer les compétences numériques des Françaises et des Français. La plus belle réussite du programme reste sans doute le nombre de sorties positives : en ce qui concerne l’Ecole IA Microsoft by Simplon, 6 mois après la fin de la formation 84.4% des apprenantes et apprenants ont obtenu un CDI ou CDD, créé une entreprise ou repris un cursus d’étude complémentaire.
    • Objectifs 2021-2022 : Microsoft poursuit son ambitieux programme pour l’année à venir. En 2022, ce sont ainsi 30 nouveaux projets d’ouverture qui seront étudiés, ce qui représente une opportunité de formation pour 500 nouveaux apprenants. Les prochaines ouvertures prévues concernent notamment :
      • De nouvelles Ecoles IA Microsoft by Simplon à Biarritz, Lannion et Nancy.
      • De nouvelles Ecoles Business Apps à Nantes, Lyon et Bordeaux, avec WebForce 3 et Social Builder

« Ressentir le soutien toujours plus fort de notre écosystème et constater la réussite professionnelle de nos apprenantes et apprenants nous poussent à renforcer constamment notre action. Les Ecoles Microsoft contribuent à démocratiser la formation aux compétences numériques pour les personnes éloignées de l’emploi et en reconversion sur l’ensemble du territoire. A travers cette approche inclusive, nous espérons faire émerger les talents du numérique de demain. » Agnès Van de Walle, directrice Partenaires & Start-ups chez Microsoft France

Contribuer à la construction d’un monde plus durable grâce à la technologie

Ce n’est pas seulement demain mais dès aujourd’hui que le numérique se devra d’être responsable d’un point de vue environnemental.

Nous la savons : le numérique représente 4% des émissions de gaz à effet de serre – des émissions qui doivent donc être drastiquement réduite – mais il peut également constituer une des solutions face au dérèglement climatique. Côme Perpère, directeur du Développement Durable et de la Transformation chez Microsoft France, est intervenu pour rappeler l’objectif de Microsoft France de réduire ses propres émissions pour atteindre une empreinte carbone négative d’ici à 2030, mais également son ambition d’accompagner son écosystème dans la réduction des 96% émissions ne provenant pas du numérique. Le Plan Développement Durable Français de Microsoft autour de 4 piliers :

    • La formation : 5 heures de sensibilisation obligatoire pour tous les salariés
    • L’engagement interne des collaborateurs via le programme GreenWave pour des actions concrètes sur le Campus Microsoft, autour des moyens de mobilité, etc.
    • L’engagement auprès des écosystèmes clients et partenaires : avec nos grands clients sur la réduction de leurs émissions, ou encore au travers de programmes solidaires comme Share IA, qui ont permis aux collaborateurs de Microsoft France de mettre gratuitement leurs compétences numériques à disposition d’entrepreneurs, comme BeeOdiversity
    • Un travail de fond avec des organisations spécialisées, pour la sensibilisation notamment via des opérations spéciales comme Minecraft #PlantForLife 

Microsoft Cloud for Sustainability : Microsoft a réaffirmé sa volonté d’être le partenaire privilégié des entreprises et organisations françaises dans l’accélération de leur transition écologique grâce aux technologies du numérique. C’est l’objet notamment de la nouvelle offre Cloud for Sustainability qui vise à donner aux entreprises les moyens de mesurer, comprendre et réduire leur empreinte carbone et de se fixer des objectifs de développement durable concrets.

« Mes missions principales sont claires : mettre en œuvre des solutions locales pour réduire l’empreinte environnementale de Microsoft, et accompagner les parties prenantes françaises dans l’accélération de leur transition écologique grâce aux technologies du numérique. Le respect des limites planétaires est une affaire collective et je suis convaincu que Microsoft a les moyens humains, financiers et technologiques pour faire partie de la solution. » Côme Perpère, Directeur du Développement Durable et de la Transformation Microsoft France

Pour de plus amples informations : « Aucune entreprise ne peut adresser seule les enjeux de la crise climatique » – Côme Perpère

 

Repenser la relation avec le monde qui nous entoure

En complément d’une approche inclusive et durable, le numérique représente aussi le rêve de nouvelles opportunités qui se concrétisent aujourd’hui au-delà de la sphère professionnelle.

  • Ces derniers mois, les mesures sanitaires ont amené chacun à expérimenter de nouveaux moyens de converser, se rencontrer et vivre des expériences personnelles et collectives, faisant notamment appel à la réalité mixte. Cette technologie a le pouvoir de modifier profondément nos perspectives et nous faire repenser la relation avec le monde qui nous entoure.
      • La révolution de l’holoportation : une démonstration inédite d’holoportation (projection photoréaliste en temps réel du corps humain en réalité mixte) s’est tenue en direct pendant la matinée. Grâce à une solution d’HoloForge Interactive, couplée à la puissance du cloud Azure et aux capacités d’HoloLens 2, deux personnes qui se trouvaient au Muséum national d’Histoire naturelle ont pu être holoportées au campus Microsoft. L’utilisation d’une caméra Azure Kinect, a permis aux spectateurs de les visualiser directement.
HoloLens 2
Holoportation inédite avec le Muséum national d’Histoire naturelle et SAOLA Studio, via une solution d’HoloForge Interactive rendue possible grâce à Azure Kinect et HoloLens 2.

 « En utilisant pleinement HoloLens 2 et Azure Kinect, couplés à notre plateforme collaborative HoloScene, nous sommes en mesure de proposer des expériences inédites d’holoportation. C’est une porte qui s’ouvre vers un nouveau mode de communication aux usages infinis. » Antoine Bezborodko, Executive producer chez HoloForge Interactive

 « Ces expériences rendues possibles grâce aux capacités d’HoloLens 2 et à la puissance du cloud Azure permettent à la science-fiction d’hier de devenir la réalité d’aujourd’hui. Il est maintenant possible de collaborer à distance avec un sentiment de présence. Partager du contenu, interagir avec une personne en étant physiquement éloignés mais virtuellement proches est désormais une réalité. » Othman Chiheb, chef de produit Réalité Mixte chez Microsoft France

      •  De nouvelles expériences culturelles en réalité mixte : la réalité mixte permet également de révolutionner notre rapport au temps. Au Museum national d’Histoire naturelle, l’exposition Revivre permet depuis le mois de juin de visualiser des espèces disparues comme le tigre à dents de sabre. Une expérience proposée par SAOLA Studio en partenariat avec le Muséum national d’Histoire naturel grâce d’HoloLens 2.
      • Microsoft Mesh : le futur de la collaboration pour des expériences toujours plus immersives. Avec la plateforme Mesh, Microsoft va faciliter le développement d’expériences immersives et en démocratiser l’usage (Casque VR, ordinateur, smartphone, HoloLens).

 

Contacts Presse

Elizabeth Maes – 01 41 34 22 02 – [email protected]

Flora Louvet – 01 70 94 65 03 – [email protected]

 

 

Articles Similaires