Microsoft publie son bilan Développement Durable 2021 et présente de nouveaux principes de collaboration avec le secteur de l’énergie  

Microsoft dévoile aujourd’hui la seconde édition de son rapport Développement Durable qui détaille les mesures, engagements et nouveaux résultats concrets en la matière. Une nouvelle étape vers l’objectif de devenir une entreprise à bilan carbone négatif, à bilan eau positif et zéro déchet d’ici 2030.

Des progrès, de nouveaux défis : retour sur l’année 2021 

Nous avons progressé sur un certain nombre de nos objectifs. Nous avons ainsi constaté une réduction globale de nos émissions de scope 1 et 2 d’environ 17 % par rapport à l’année précédente, grâce à l’achat d’énergie renouvelable.  

Nous avons également :  

  • Retiré 2,5 millions de tonnes de carbone de l’atmosphère au cours des années fiscales 2021 et 2022 
  • Acheté 5,8 GW d’énergies renouvelables, dans 10 pays, sur l’année fiscale 2021 
  • Economisé 1,3 millions de mètres cubes d’eau sur l’année fiscale 2021 et fourni un accès à une eau de qualité à plus de 95 000 personnes via notre partenariat avec Water.org 
  • Décidé de construire 5 nouveaux Circular Centers, dont un déjà ouvert à Amsterdam 
  • Réduit de 18% l’utilisation de plastique à usage unique dans les emballages de nos produits 
  • Protégé 17,000 hectares, ainsi que leurs faunes et leurs flores et donné accès à notre Planetary Computer à plus de 500 acteurs engagés pour préserver la biodiversité  

Dans le même temps, nous avons constaté une augmentation de nos émissions de scope 3, qui ont cru d’environ 23 % par rapport à l’année précédente. Nous savons qu’elles sont plus difficiles à contrôler et à réduire ; aussi avons-nous pris des mesures additionnelles pour développer nos efforts dans la réduction de ces émissions.  

Renforcer les fondamentaux 

Cela commence par les données – il est essentiel que nous travaillions sur des données plus précises et plus complètes permettant de suivre toutes les émissions, en particulier celles du scope 3. 

  • Nous avons adapté la manière dont nous fixons nos objectifs en matière de carbone et augmenté la fréquence et la portée de nos bilans internes, ce qui apportera une plus grande transparence et la possibilité de prendre des décisions éclairées dans toute l’entreprise.  
  • Nous avons mis à jour notre code de conduite des fournisseurs, dans lequel nous demandons aux fournisseurs indirects de déclarer leurs émissions.  

L’année dernière, nous avons effectué le plus gros achat au monde en matière d’élimination du carbone, soit l’élimination de 1,4 million de tonnes métriques de l’atmosphère, et pour l’exercice en cours, nous sommes en passe de dépasser ce chiffre en payant pour l’élimination de 1,5 million de tonnes.   

Aujourd’hui, nous prenons de nouvelles mesures pour réduire nos émissions de scope 3, tout en continuant à nous développer : nous accélérons les travaux visant à fixer des objectifs annuels d’intensité carbone spécifiques aux différentes entités commerciales, basés sur des critères relatifs à leurs marchés respectifs.  

Nous restructurons et augmentons notre redevance carbone interne. Par exemple, la taxe sur les voyages d’affaires de scope 3 augmentera de 100 $ par tonne de CO² au cours de notre prochain exercice financier afin de mieux soutenir l’achat de carburant d’aviation durable.  

Nous redoublons d’efforts en matière de mesure, afin de contribuer à accélérer la maturation et l’adoption de normes industrielles pour la comptabilisation du carbone.  

Enfin, nous mettons en place le Carbon Call, une nouvelle initiative que nous avons annoncée avec la Climate Works Foundation et plus de 20 autres organisations de premier plan. Ensemble, nous nous attacherons à résoudre les problèmes de comptabilisation et de réduction des émissions de carbone des entreprises pour un avenir “net zéro”. 

De nouveaux investissements avec nos partenaires  

Au-delà du Carbon Call, nous avons continué, l’année dernière, à nouer des partenariats et à lancer des solutions supplémentaires. Nous investissons pour faire avancer d’importantes initiatives climatiques : 

  • Nous avons accordé une subvention de 100 millions de dollars à Breakthrough Energy Catalyst pour accélérer le développement de solutions climatiques au service de la neutralité carbone dans quatre domaines clés : l’hydrogène propre, la capture directe de l’air, le stockage d’énergie à long terme et le carburant d’aviation durable.  
  • En outre, via notre Climate Innovation Fund, doté d’un milliard de dollars sur quatre ans, nous avons investi 471 millions de dollars à ce jour, afin d’accélérer le développement mondial des technologies de réduction et d’élimination du carbone, ainsi que des solutions climatiques connexes pour réduire la consommation d’eau et la production de déchets.  LanzaJet, BlocPower et Eversource font partie des organisations dans lesquelles nous avons récemment investi. 

Nos engagements en matière d’énergie 

En tant que principal fournisseur technologique de solutions durables, Microsoft soutient ses clients et ses partenaires dans leur cheminement vers un avenir durable sur le plan environnemental. Cela inclut notre travail avec l’industrie énergétique.  

Nous avons défini un certain nombre de principes dans ce domaine :  

  • Microsoft augmentera ses investissements et ses efforts d’ingénierie dans les entreprises à faible et zéro émission de carbone afin de contribuer à accélérer la transition énergétique. 
  • Microsoft s’engage à aider tous les clients, y compris les clients du secteur de l’énergie, à prendre des engagements efficaces en matière de consommation « net zéro”. Cela inclut le conseil, la consultation et la fourniture d’une expertise technique et thématique. 
  • Microsoft vendra ses technologies logicielles et ses services cloud à tous les clients, y compris les clients du secteur de l’énergie. 
  • Microsoft pourra fournir des ressources techniques et d’ingénierie pour développer ou co-développer des services spécialisés pour l’exploration souterraine et l’extraction de combustibles fossiles avec des clients du secteur de l’énergie qui se sont publiquement engagés à atteindre des objectifs de Net Zéro.  

Pour en savoir plus sur nos principes en matière d’industrie énergétique, cliquez ici. 

Nous devons poursuivre dans cette voie pour atteindre nos engagements d’ici 2030. 

 

 

Articles Similaires