En Suisse – pour la Suisse :
Le cloud de Microsoft en Suisse fonctionne avec deux centres de données dans les régions de Zurich et de Genève.

 |   Microsoft Schweiz

Matterhorn

Les centres de données du cloud Microsoft suisse ont démarré leurs activités dans les régions de Zurich et de Genève offrant désormais un stockage des données local pour une sécurité et un contrôle accrus. Ils fournissent également une redondance géographique, permettant une continuité opérationnelle optimale. Le cloud Microsoft suisse a été lancé avec plus de 30 clients et organisations partenaires. Parmi les premiers clients à utiliser les nouvelles régions de cloud en Suisse figurent UBS, Swiss Re, La Mobilière, BKW, Skyguide, la ville de Zoug, Exploris et Swisscom.  

Read this article in English    I    Lesen Sie diese Mitteilung auf Deutsch

Les régions des centres de données cloud de Microsoft en Suisse ont été lancées avec une sélection de plus de 30 clients et organisations partenaires (“Early Adopters”). Les services Microsoft Azure sont désormais disponibles pour ces entreprises à partir des centres de données dans les régions de Zurich (Suisse Nord) et de Genève (Suisse Ouest). Au travers d’un processus géré, d’autres clients seront intégrés progressivement afin de permettre l’accès aux nouvelles régions du cloud. Azure et Office 365 livrés depuis les nouvelles régions de cloud en Suisse devraient être disponibles dans les mois à venir. Dynamics 365 et Power Platform devraient être disponibles en 2020.

Un investissement en Suisse – pour la Suisse

Marianne Janik, CEO de Microsoft Suisse, déclare: “Les centres de données cloud de Microsoft sont pour nous un investissement en Suisse – pour la Suisse. Lors de discussions avec nos clients, il est apparu très clairement que le stockage local des données est extrêmement important pour eux. Nous sommes très fiers de pouvoir le garantir.”

Pour Marianne Janik, une chose est claire: “Le cloud s’est imposé dans le monde entier comme une plate-forme d’innovation. Aujourd’hui, en Suisse, nous nous trouvons également à un tournant. Les entreprises ont été activement impliquées dans le cloud. Aujourd’hui, la question n’est plus de savoir si, mais quand et comment migrer vers le cloud. Microsoft Suisse est ancrée dans l’économie et la société suisses depuis 30 ans. Avec nos 4 600 entreprises partenaires dans toutes les régions linguistiques, nous sommes prêts à mettre en œuvre de nouvelles idées en collaboration avec de grandes entreprises, PME et start-ups dans tous les secteurs ainsi qu’avec des organisations du secteur public.”

Mettre l’accent sur la continuité, la sécurité et le contrôle des activités 

En Suisse, la demande pour le cloud Microsoft est élevée, qu’il s’agisse de grandes entreprises, de PME, ou de start-ups dans toutes les industries, du secteur privé ou public. La résidence locale des données en Suisse ajoute un niveau supplémentaire de contrôle et aidera les entreprises et les institutions à se conformer aux exigences réglementaires. En particulier, les industries réglementées peuvent bénéficier d’une reprise d’activité dans le pays grâce à la géo-redondance dans les régions cloud à Zurich et à Genève.

Marc Holitscher, National Technology Officer chez Microsoft Suisse, déclare: “Nous ne voyons pas seulement les opportunités du cloud, nous voulons aussi assumer nos responsabilités. La confiance est une valeur clé en Suisse et elle est profondément ancrée dans la manière dont nous protégeons, exploitons et développons notre plate-forme.” Par exemple, Microsoft ne transmet pas les données des clients commerciaux à des services supportés par la publicité et n’évalue pas leurs données à des fins de marketing ou de publicité. Marc Holitscher affirme: “Les données appartiennent à nos clients et nous les traitons selon les spécificités de ces derniers. Nous travaillons également activement avec les régulateurs – en Suisse et dans le monde entier – afin de réponse aux exigences des différentes industries.”

Les régions suisses du cloud démarrent avec plus de 30 entreprises 

Plus de 30 entreprises participent en tant que “Early Adopters”, dont de nombreux partenaires Microsoft de toutes les régions de Suisse qui soutiennent leurs clients dans la transformation numérique de leur entreprise. Parmi les premiers clients à utiliser les nouvelles régions de cloud en Suisse figurent UBS, Swiss Re, La Mobilière, BKW, Skyguide, la ville de Zoug, Exploris et Swisscom.  

Swisscom étend l’utilisation du cloud Microsoft, y compris dans les régions cloud en Suisse 

En réponse à la demande croissante de solutions de cloud computing public, Swisscom et Microsoft Suisse intensifient leur partenariat. Swisscom propose désormais à ses clients des services gérés de cloud computing public via l’infrastructure mondiale de Microsoft et les nouvelles régions suisses. Swisscom proposera également ExpressRoute, une connexion sécurisée, hautement disponible et puissante aux centres de données suisses.

Le modèle de collaboration de longue date avec Microsoft Suisse permet à Swisscom, en tant que fournisseur d’une large palette de services, d’offrir un portefeuille complet de services gérés reposant sur la plate-forme Microsoft cloud. Grâce à ce portefeuille et aux nombreuses possibilités offertes par la plate-forme Cloud Azure en matière de scalabilité, d’économies d’échelle et d’innovation, Swisscom est en excellente position pour accompagner ses clients existants et futurs.

Notre partenariat étroit avec Microsoft Suisse est un aspect essentiel pour le développement de notre stratégie cloud. Il favorise l’accès aux technologies innovantes que nous pouvons proposer en combinaison avec nos services sur le marché, déclare Urs Lehner, responsable des clients commerciaux de Swisscom. L’offre permet aux petites et grandes entreprises d’utiliser les dernières technologies de manière simple et sécurisée afin d’organiser leur informatique de manière plus efficace et de croître avec de nouveaux modèles économiques.

Des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs utilisent les régions Cloud de Microsoft en Suisse.

Groupe UBS
Le groupe UBS, plus grand gestionnaire de fortune au monde, utilise la technologie Microsoft Azure cloud pour propulser sa transformation numérique et moderniser nombre de ses applications d’affaires essentielles, afin de trouver de nouvelles façons d’exploiter les canaux numériques et pour repenser la façon dont ses employées travaillent et collaborent à travers le monde.

„Pour nous, le Cloud Computing est l’un des principaux moteurs nous permettant d’offrir de la technologie aux entreprises et à nos clients. L’agilité et la scalabilité que permet Azure est cruciale pour la stratégie de croissance future de la banque“, déclare Mike Dargan, Global Head of Technology chez UBS.

Paul McEwen, Global Head of Infrastructure & Security Engineering and Cloud Strategy chez UBS, ajoute : „Avec Microsoft Azure, nous développons désormais nos logiciels et services dans le cloud en sachant qu’ils sont sécurisés et conformes aux réglementations. La possibilité de stocker des données en Suisse est une condition préalable à la poursuite de notre migration vers le cloud.“

Groupe Swiss Re
Le groupe Swiss Re est l’un des leaders mondiaux de la réassurance, de l’assurance et d’autres formes de transfert de risques en assurance. Il anticipe et gère les risques liés aux catastrophes naturelles et au changement climatique, au vieillissement de la population et à la cybercriminalité.

René Turra, Head Property & Casualty IT chez Swiss Re, déclare : „Chez Swiss Re, nous avons beaucoup investi dans la technologie ces dernières années. Cela nous permet d’offrir de meilleurs produits à nos clients et nous aide à bâtir une plus grande résilience sociale et financière dans le monde entier. En tant qu’entreprise leader dans le domaine de la connaissance des risques avec une culture de l’innovation, nous mesurons et atténuons les risques climatiques, étendons la protection grâce à des solutions d’assurance numériques de pointe et renforçons la résilience sociétale à grande échelle. La technologie est notre moteur et permet de nous différencier en ces temps de transformation. En utilisant la technologie en collaboration avec nos partenaires, nous pouvons rendre l’assurance plus simple et plus accessible que jamais.“

Swiss Re utilisera le cloud non seulement pour développer des solutions et des services innovants, mais également pour traiter de grandes quantités de données et pour gérer d’importantes applications, les rapprochant ainsi des utilisateurs mondiaux.

„Microsoft est devenu le partenaire stratégique et privilégié du cloud public de Swiss Re. Avec les régions cloud de Microsoft en Suisse, nous avons désormais la possibilité de migrer encore plus de données vers le cloud tout en garantissant la sécurité et la confidentialité, ainsi que le respect des exigences réglementaires et légales.

La Mobilière
La Mobilière, plus ancienne compagnie d’assurance privée de Suisse, travaille de manière intensive sur des thèmes d’innovation liés à la numérisation, au développement du monde du travail et de la vie et aux changements démographiques. Fondée à Berne en 1826, l’entreprise profite de progrès technologiques pour poursuivre sa croissance et investira dans les prochaines années 250 millions de francs suisses dans le développement de nouveaux produits, l’amélioration des processus et les points de contact numériques avec la clientèle.

„Grâce à la numérisation, nous voulons assurer notre flexibilité, ce qui signifie réduire le temps nécessaire à l’introduction d’innovations de produits „, déclare Thomas Kühne, DSI de La Mobilière. „Nous voulons également utiliser la technologie du cloud afin d’augmenter la scalabilité et réduire les risques en fournissant aux entreprises des systèmes informatiques et des applications sécurisés et stables, performants et évolutifs. Et nous visons également à accroître notre force d’innovation : grâce au cloud, nous serons en mesure de créer le lieu de travail de demain, d’utiliser progressivement l’analyse avancée pour les décisions basées sur les données et d’intégrer l’intelligence artificielle dans nos produits et services“. Thomas Kühne en est convaincu : „L’utilisation de solutions de cloud computing joue un rôle de plus en plus important. Grâce à ces solutions, La Mobilière restera l’assurance la plus personnelle de Suisse pour ses clients dans l’environnement cloud.“

Après avoir d’abord poursuivi une approche hybride de cloud computing, La Mobilière a maintenant décidé d’adopter une stratégie de cloud computing basée sur le cloud public. Thomas Kühne : „Nous misons sur des solutions de cloud sécurisées partout où elles nous apportent une valeur ajoutée entrepreneuriale. Dans le cloud public, Microsoft est l’un de nos fournisseurs privilégiés, notamment en raison de sa capacité à stocker des données localement son cloud suisse. En tant qu’assureur suisse, notre objectif déclaré est de stocker les données dans les centres de données suisses dans la mesure du possible.“

La protection des données et des informations est un point essentiel pour La Mobilière – pas seulement en termes de respect des dispositions réglementaires, affirme Thomas Kühne. „Les employés, clients et partenaires de La Mobilière bénéficient également de leurs droits personnels dans les transactions commerciales électroniques, ce qui signifie la protection de la confidentialité de leurs données et secrets d’affaires. La Mobilière veut être un partenaire fiable et digne de confiance dans ce domaine également. Les standards de sécurité élevés de Microsoft nous permettent d’utiliser le cloud sans risque significatif.“

La mise en œuvre d’une stratégie de cloud computing apporte naturellement de nombreux changements, tant au niveau informatique qu’au niveau de l’entreprise. Ces changements doivent être largement soutenus au sein de l’entreprise et doivent être compris et approuvés par les employés. Pour atteindre cet objectif, La Mobilière a défini un programme complet qui inclut également les aspects de changement, de communication et de développement des employés.

Groupe FMB
Le groupe FMB, entreprise bernoise internationale spécialisée dans l’énergie et les infrastructures, planifie, construit et exploite des infrastructures de production et de distribution d’énergie pour des entreprises, des particuliers et le secteur public et propose des modèles économiques numériques pour les énergies renouvelables.

Dans un avenir proche, les trois quarts de la population résidente vivront dans des régions urbaines, ce qui entraînera de nouveaux défis en matière d’efficacité énergétique dans les bâtiments et une expansion accélérée des infrastructures d’énergie, d’eau, de télécommunications et de transport. „Grâce à des technologies telles que le cloud, l’intelligence artificielle, l’Internet des objets (IoT) et la Blockchain, le groupe FMB entend relever ces défis et ouvrir à l’avenir de nouveaux canaux et secteurs d’activité „, déclare Markus Eberhard, responsable Digital Business du groupe FMB. „La plate-forme de Microsoft nous donne un accès sécurisé à ces technologies.“

Markus Eberhard explique que la collaboration avec Microsoft devrait également se faire au sein du groupe FMB. „Nous devons également veiller à développer la collaboration numérique au sein d’un groupe en croissance constante et à maintenir un haut niveau d’efficacité. Nous nous appuyons également en interne sur les offres de cloud computing Microsoft Azure, Office 365 et Dynamics 365 et valorisons donc les centres de données suisses, ce qui nous permettra de stocker nos données en Suisse en toute sécurité et dans le respect de la loi“.

skyguide
Alors que les drones font leur apparition partout dans le monde, skyguide, le fournisseur suisse de services de navigation aérienne qui assure chaque année la sécurité et l’efficacité de quelque 1,3 million de vols civils et militaires habités dans l’espace aérien le plus complexe d’Europe, doit gérer des millions de drones dans son ciel déjà surpeuplé.
En partenariat avec AirMap, une plate-forme mondiale d’intelligence de l’espace aérien pour les drones, skyguide déploie un système national de gestion du trafic des drones pour la Suisse. Dans le cadre d’un projet pilote lancé en février 2019, skyguide et AirMap intègrent la plate-forme AirMap à l’infrastructure de gestion des avions pilotés de skyguide afin de mettre en œuvre les autorisations de vol automatisées dans un seul espace aérien.

Robert Fraefel, responsable de l’espace aérien suisse U-space (norme européenne pour le développement du système de gestion du trafic aérien pour les drones) chez skyguide, déclare : „Le domaine du contrôle aérien doit être automatisé de la même manière que le pilotage des avions l’a été. Dans le monde du contrôle de la circulation aérienne, il y a encore des gens qui disent aux pilotes quoi faire à chaque étape, depuis la tour de contrôle. Vous ne pouvez pas garder ce modèle quand vous avez des millions de drones à surveiller. Nous voulons montrer la voie en utilisant la technologie pour gérer ces vols.“

Avec un système basé sur le cloud, skyguide peut adapter la gestion du trafic à des millions de drones et contribuer à la croissance de l’écosystème de drones en simplifiant l’intégration dans des drones et applications tiers. Comme la réglementation sur les drones est encore en cours d’élaboration, skyguide ne sait pas quelles seront les exigences. Robert Fraefel explique : „Grâce aux régions cloud de Microsoft en Suisse, nous sommes en mesure de stocker des données sensibles dans le pays, en fonction des besoins du client. Le fait d’avoir des centres de données Microsoft en Suisse, à Amsterdam et ailleurs nous permet d’assurer l’avenir de nos activités.“

Exploris Health
La start-up suisse Exploris Health, dont le siège se trouve à Zurich, propose des tests diagnostiques et thérapeutiques en laboratoire basés sur l’intelligence artificielle, ce qui permet d’obtenir des résultats d’une grande précision, résultats qui ne pourraient normalement être obtenus qu’à l’aide de procédures cliniques beaucoup plus sophistiquées, ainsi qu’un confort et une sécurité accrus pour les patients. Le Cardio Explorer est un test de diagnostic basé sur l’IA qui détecte en temps opportun les patients atteints de sténose due à une coronaropathie, qui est la cause des crises cardiaques. Il a été développé en collaboration avec le Prof. Dr. Michael Zellweger, responsable de la cardiologie non-invasive à l’Hôpital Universitaire de Bâle, et a été validé par trois études cliniques conduites en Suisse, en Allemagne et aux Pays-Bas auprès de plus de 2 000 patients.

Exploris Health utilisera la plate-forme cloud de Microsoft pour faire évoluer les services et assurer la confidentialité et la sécurité des données des patients. Peter Ruff, fondateur et CEO d’Exploris Health, déclare : „Dans le domaine de la santé, les exigences sont élevées. La confidentialité et la sécurité des données sont essentielles pour l’approbation des patients et des médecins. La réglementation sanitaire régit souvent le stockage local des données des patients. Avec le stockage local des données dans les cloud de Microsoft en Suisse et à l’étranger et les atouts de Microsoft dans les domaines de la sécurité et de la confidentialité, nous pouvons répondre pleinement à ces exigences. De plus, nous faisons confiance à la plate-forme cloud de Microsoft pour assurer la haute disponibilité et le déploiement efficace de nos solutions e-santé.“

Ville de Zoug
La ville de Zoug prévoit de déployer Office 365 à partir du cloud de Microsoft. „L’administration municipale de Zoug veut offrir à ses employés un environnement de travail moderne, flexible et sûr „, déclare Daniel Truttmann, CIO de l’administration municipale de Zoug, confirmant la décision.

La région suisse du cloud Microsoft garantit que les données seront stockées à l’intérieur des frontières nationales suisses, ce qui est une exigence primordiale pour l’administration municipale. „Grâce au stockage local des données dans les deux centres de données suisses, nous pourrons utiliser les fonctions de collaboration modernes d’Office 365 à partir du cloud, ce qui facilitera la collaboration interne des employés et rendra l’exploitation de l’infrastructure beaucoup plus efficace.

Tags: , , ,