Comment aXedras numérise l’industrie des métaux précieux avec le soutien de Microsoft

 |   Microsoft Switzerland

Deutsch | English

La startup suisse aXedras connecte et numérise l’industrie des métaux précieux grâce à sa plateforme industrielle B2B basée sur la blockchain, en numérisant l’ensemble du cycle de vie des produits et en fournissant des normes de données harmonisées à l’industrie. L’entreprise bénéficie désormais du soutien du programme Microsoft for Startups.

L’industrie des métaux précieux est confrontée à divers défis interdépendants. L’approvisionnement responsable et durable en matières premières et la production de métaux précieux raffinés sont une question centrale – ils doivent être correctement documentés dès le départ afin de préserver les données de provenance pour les investisseurs∙ses. « Cependant, nous avons observé que l’industrie manque de normes de données mutuelles et convenues. Les entreprises sont confrontées à des données cloisonnées, à un manque d’interopérabilité, à une réglementation croissante et à des processus interentreprises inefficaces », explique Urs Röösli, PDG d’aXedras. « C’est pourquoi nous avons décidé de donner à l’industrie les moyens de maîtriser ces obstacles. »

Grâce à une plateforme industrielle B2B basée sur la blockchain, aXedras fournit des normes de données harmonisées pour l’intégrité des produits et les flux de processus pour une industrie mondiale et toutes ses parties prenantes le long de la chaîne de valeur. Les jumeaux numériques des produits physiques agissent comme des supports de données de leur provenance, la chaîne de possession, et constituent le fondement technique de ces processus B2B numérisés. Röösli explique : « Nous permettons à nos clients et clientes d’accroître la transparence autour de la provenance, de garantir l’intégrité des données relatives à leurs produits et de préserver la confidentialité de leurs transactions. » La solution d’aXedras a également le potentiel d’être étendue à d’autres biens physiques de grande valeur confrontés à des défis similaires, adoptant véritablement une approche écosystémique. L’écosystème d’aXedras connecte tous les acteurs d’une chaîne de valeur et aligne les normes de données mutuellement acceptées.

Mais la solution d’aXedras comporte un aspect sociétal et environnemental plus large : En commençant par la documentation des méthodes d’approvisionnement, des voies de transport et des processus de production, le grand public peut également savoir d’où proviennent les métaux précieux. « Notre solution documente l’ensemble des chaînes d’approvisionnement, de la mine à la raffinerie et enfin au marché. Les investisseurs et investisseuses ont la possibilité de vérifier la provenance de leurs métaux précieux : cela inclut comment et par qui les métaux précieux ont été obtenus, transportés et traités. Nous collaborons avec des ONG qui supervisent et auditent les chaînes d’approvisionnement sur le terrain et peuvent désormais numériser leurs processus », explique Röösli. « Notre mission est d’accélérer le changement vers une industrie des métaux précieux plus durable, plus transparente et aussi plus efficace. »

Une transformation numérique durable alimentée par Azure

aXedras a récemment rejoint le programme Microsoft for Startups. « Microsoft propose une offre logicielle holistique qui couvre parfaitement les besoins commerciaux de notre entreprise. Le soutien direct par des employé∙e∙s compétent∙e∙s de Microsoft pendant le développement du logiciel, le déploiement de notre solution ou les questions quotidiennes contribue à nous concentrer sur la concrétisation de notre solution », déclare Philipp Stockinger, ingénieur en développement commercial chez aXedras.

Stockinger voit le principal avantage de travailler avec Microsoft dans ses centres de données locaux en Suisse : « Le datacenter suisse a été une clé pour nous dès le début lorsque nous avons choisi les services de Microsoft : Des composants essentiels de notre réseau commercial basé sur la blockchain fonctionnent sur Azure en Suisse. Notre clientèle basée en Suisse, mais aussi à l’étranger, apprécie que ses données soient stockées en Suisse – pour certains, c’est même une exigence obligatoire. »

« De notre côté, nous sommes heureux de soutenir la volonté d’aXedras de transformer numériquement l’industrie des métaux précieux. Nous voyons également beaucoup de potentiel dans leur réflexion sur l’écosystème et leur capacité technique à se reproduire dans d’autres industries », déclare Andrew Reid, responsable de Microsoft pour Startups en Suisse. « Ce qui nous frappe le plus, c’est l’objectif d’aXedras de transformer cette industrie de manière durable en ce qui concerne l’environnement et l’équité sociale – en utilisant les dernières technologies. »

Tags: