Microsoft aide 300 000 personnes en Suisse à acquérir des compétences numériques

Deutsch | Read the original blogpost in English

En juin 2020, Microsoft s’est engagé à améliorer les compétences numériques de 25 millions de personnes dans la pandémie de Covid-19. Cet objectif a été dépassé – et de nouveaux objectifs sont déjà en cours.

Depuis juin de l’année dernière, Microsoft a aidé plus de 30 millions de personnes dans le monde à acquérir des compétences numériques, dépassant ainsi l’objectif de son Global Skills Initative. En Suisse, Microsoft compte environ 300 000 apprenants actifs sur ses portails.

L’engagement sera désormais étendu à 250 000 entreprises dans le monde entier pour les aider à embaucher en fonction des compétences en 2021. Cette annonce s’inscrit dans le cadre de l’engagement pris par Microsoft de contribuer à la reprise inclusive de la crise du coronavirus. « Nous avons besoin d’une culture de l’apprentissage tout au long de la vie et dans tous les domaines. Aujourd’hui, même du côté des entreprises, personne ne doute que la formation et le développement des employés constituent l’un des facteurs de réussite les plus importants pour l’avenir. Néanmoins, de nombreuses entreprises n’accordent pas à leurs employés le temps ou les outils nécessaires à la formation continue », déclare Marc Holitscher, National Technology Officer et membre de la direction de Microsoft Suisse.

C’est pourquoi Microsoft met à disposition un certain nombre de nouveaux outils et de nouvelles plateformes pour mettre en relation les demandeurs d’emploi qualifiés et les employeurs. Les nouvelles ressources de LinkedIn, GitHub et Microsoft, détaillées sur le blog officiel de Microsoft, faciliteront la transition vers une économie fondée sur les compétences :

  • Cours gratuits sur les compétences numériques pour les emplois les plus demandés et certifications à faible coût. Microsoft proposera des cours gratuits sur LinkedIn Learning et Microsoft Learn ainsi que des certifications à faible coût correspondant à dix des emplois les plus demandés jusqu’au 31 décembre 2021.
  • Le pilote de LinkedIn Skills Path, une nouvelle façon d’aider les entreprises à embaucher en fonction des compétences. Skills Path combine des cours d’apprentissage LinkedIn avec des évaluations de compétences pour aider les recruteurs à embaucher des candidats de manière plus équitable sur la base de leurs compétences démontrées. LinkedIn teste Skills Path avec plusieurs entreprises qui se sont engagées à élargir leurs pratiques d’embauche pour mieux inclure les candidats ayant des expériences diverses, notamment Gap Inc. et TaskRabbit.
  • Les nouvelles fonctionnalités expressives, inclusives et personnalisées des profils LinkedIn aideront les personnes à partager davantage sur elles-mêmes, leur carrière et leurs objectifs d’une manière plus authentique et plus engageante. Cela inclut une couverture vidéo qui permet aux demandeurs d’emploi de démontrer leurs compétences non techniques aux recruteurs et aux responsables du recrutement.
  • Career Coach, une application pour Microsoft Teams de LinkedIn, fournit aux étudiants des conseils personnalisés sur leur parcours professionnel afin de les aider à découvrir leurs objectifs, leurs intérêts et leurs compétences. Pour ce faire, il s’appuie sur un identificateur de compétences alimenté par l’IA et sur l’intégration de LinkedIn qui fait correspondre les profils complets des étudiants aux tendances du marché du travail, les aidant ainsi à développer leurs compétences et à entrer en contact avec des mentors et des pairs, le tout en un seul endroit.
  • L’accès élargi au Skills Graph de LinkedIn permettra de créer un langage commun des compétences pour les individus, les employeurs, les établissements d’enseignement et les agences gouvernementales afin d’améliorer la planification de la main-d’œuvre, l’embauche et les programmes de développement.

En Suisse, Microsoft, le Groupe Adecco Suisse et Campbell & Jones ont lancé la plateforme d’apprentissage « Skills for Switzerland ». L’objectif, ici aussi, est de soutenir les individus au niveau local par le biais de la formation continue dans un monde numérisé.

Related Posts

Microsoft’s Work Trend Index 2024: Swiss Knowledge Workers Outpace Global AI Adoption Trend

Microsoft’s Annual Work Trend Index highlights a significant embrace of generative AI among Swiss knowledge workers, with the vast majority incorporating it into their regular workflow. Additionally, a substantial number of Swiss managers prioritize AI proficiency over experience when hiring new talent. However, over half express concern about their organization’s top leadership not having a clear strategy or vision for AI integration.

Microsofts Work Trend Index 2024: Schweizer Wissensarbeiter liegen über dem globalen Durchschnitt beim Einsatz von KI

Der jährliche Work Trend Index von Microsoft zeigt, dass generative KI bei Schweizer Wissensarbeitern hoch im Kurs steht und von einer grossen Mehrheit in die regulären Arbeitsabläufe integriert wird. Darüber hinaus gibt eine beträchtliche Anzahl von Schweizer Managern bei der Einstellung neuer Talente KI-Kenntnissen Vorrang vor Erfahrung. Mehr als die Hälfte der Befragten ist jedoch besorgt darüber, dass die Führungsspitze ihres Unternehmens keine klare Strategie oder Vision für die Integration von KI hat.

Rapport Work Trend Index 2024 par Microsoft: Les travailleurs du savoir suisses dépassent les tendances mondiales en matière d’adoption de l’intelligence artificielle

Le rapport Work Trend Index 2024 de Microsoft a révélé l’adoption significative de l’IA générative parmi les travailleurs du savoir suisses, la grande majorité d’entre eux intégrant cette technologie à leur routine professionnelle. Beaucoup de managers suisses privilégient également la maîtrise de l’IA à l’expérience lorsqu’ils recrutent de nouveaux talents. Cependant, plus de la moitié s’inquiètent du fait que les dirigeants n’ont pas de stratégie ou de vision claires en matière d’intégration de l’IA.